Le cocker anglais

Cocker anglais tricolore

Faits divers

  • Ses longues oreilles doivent être surveillées attentivement et nettoyées avec constance.
  • C’est un chien reconnu pour la chasse à la sauvagine. S’il n’est pas en laisse, vous risquez de le voir courir après les oiseaux du voisinage!

Appréciation des lecteurs

Le cocker anglais
4.3 (86.67%) 3 votes

 

Caractéristiques de la race

 

En résumé

Premier chien: (4,0 / 5)
Affection: (4,0 / 5)
Docilité: (2,0 / 5)
Jeu: (5,0 / 5)
Tolérance à la solitude: (2,0 / 5)
Besoin d’exercice: (4,0 / 5)

Enfants: (5,0 / 5)
Autres animaux: (4,0 / 5)
Tendance à l’aboiement: (4,0 / 5)
Éducabilité: (3,0 / 5)
Appartement: (4,0 / 5)
Simplicité du toilettage: (2,0 / 5)

Les notes sont données sur une échelle de 1 à 5, 5 signifiant que cette caractéristique est très présente chez le chien. Le caractère réel peut varier d’un chien à l’autre.

L’origine du cocker anglais

Le cocker anglais descend des spaniels anglais dot la sélection fut réalisée au cours du 14e siècle. Utilisés pour chasser la bécasse, ces chiens sont considérés comme des cockers à partie du moment où ils pesaient moins de 12 kilogrammes. Plus tard, soit aux alentours de 1879, la sélection de la race débute en Angleterre.

La race est reconnue officiellement en 1893. Elle vit un regain important de popularités vers les années 70, ce qui pousse plusieurs marchands sans scrupules à favoriser la rentabilité de leurs élevages sans considération pour la qualité des chiots. L’agressivité s’installe chez plusieurs spécimens, trait de caractère qui a heureusement été maîtrisé dans les dernières années.

L’alimentation du cocker anglais

C’est un chien qui a tendance à faire de l’embonpoint très facilement. Comme c’est un compagnon si mignon, il est difficile de résister à ses envies de gourmandise! Afin de contrôler ce problème, il est préférable d’éviter les restes de tables.

Le chiot cocker devrait manger de trois à quatre fois par jour jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de six mois; puis, on peut passer à deux repas plus copieux. C’est aussi une bonne occasion pour passer de l’alimentation pour chiot à une formule alimentaire pour adulte! Un vétérinaire ou votre éleveur peut vous aider à définir la bonne quantité de nourriture à offrir selon la taille, l’âge et le niveau d’activité – les sports canins peuvent demander plus d’énergie.

Il est préférable de se tenir loin des croquettes d’épicerie, qui sont principalement constituées d’ingrédients de remplissage comme le maïs et le blé. Pour combler ses besoins nutritifs, votre chien aura besoin de manger davantage, ce qui peut nuire à sa santé à long terme. Préférez une marque de meilleure qualité; même si elle est plus chère, votre chien n’aura pas besoin de manger autant pour être repu.

En conclusion, il est préférable de retirer la nourriture entre les repas pour éviter que votre compagnon ne mange lorsqu’il s’ennuie. Par contre, laissez-lui de l’eau fraîche 24h sur 24.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Cocker anglais

Le tempérament du cocker anglais

Le cocker anglais est un chien espiègle, très enjoué et loyal. Il ne faut pas croire pour autant que c’est un compagnon soumis : il est relativement têtu. C’est un excellent compagnon pour ceux qui aiment les chiens affectueux et c’est aussi un très bon chien de chasse. Il sait tout de même se faire discret lorsque nécessaire mais, fondamentalement, c’est un chien qui a besoin de passer du temps avec son maître.

Ses aboiements se font peu fréquents. Il est aussi plutôt sociable envers les autres animaux, sauf ceux qu’il vous aidera à abattre!

L’activité physique du cocker anglais

Du fait que le cocker anglais est un grand chasseur, vous pouvez en déduire qu’il a besoin de grands espaces et de courir régulièrement pour se sentir épanoui. Emmenez-le avec vous lors de vos expéditions de chasse à la bécasse : il vous sera très utile et il adorera sa journée.

Il apprécie beaucoup l’eau et c’est aussi un bon joueur. Ne le laissez pas devenir trop sédentaire, il a besoin de vous pour garder la ligne!

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du cocker anglais

Ce n’est pas un chien fragile mais il est sujet à plusieurs problèmes de santé, particulièrement aux troubles oculaires. La génétique peut avoir un impact important sur sa condition!

Maladies oculaires

Autres pathologies

Faites affaires avec un éleveur responsable qui teste la santé de ses chiens reproducteurs pour limiter les risques de défauts génétiques. Il devrait être en mesure de vous présenter les résultats des tests et de vous offrir une garantie de santé. Enfin, consultez nos fiches informatives et discutez avec un vétérinaire de vos craintes sur la santé de votre cocker anglais.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du cocker anglais

C’est un chien qui s’éduque assez facilement mais il faut faire preuve de fermeté. Cherchez à le socialiser aussi tôt que possible. Apprenez aussi à résister à ses grands yeux : si vous cédez toujours à ses caprices, il deviendra de plus en plus difficile de garder le contrôler sur son comportement.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Cocker anglais noir

L’entretien et le toilettage du cocker anglais

Une attention particulière doit être portée aux oreilles du cocker anglais : en plus d’être nettoyées régulièrement, il faut en tondre l’intérieur des pavillons et épiler l’entrée des conduits.

Le brossage est recommandé une fois par deux jours.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Liens utiles

Club canadien: http://www.ecscc.ca/index.php/fr/

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Allymcpink sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
2) Image libre de droits
3) Adam Kumiszcza sur Wikimedia Commons, CC BY 3.0

6 réflexions au sujet de « Le cocker anglais »

  1. Mon cocker ne supporte pas la solitude. Mais c’est vrai que c’est un chien très enjoué et sociable envers les autres animaux. En revanche, le mien a horreur des chats et je ne sais pas comment faire pour changer ça.

  2. Au secours! Mon beau Coucou (joli nom hein hihi) n’arrête pas de faire des otites depuis qu’il est né… il est encore pire que mon jeune enfant! Je sais que je serais sensée l’aider à nettoyer ses oreilles mais je trouve ça dégoûtant et j’ai peur de lui détruire un tympan… est-ce qu’il y a des produits en capsules ou autres qu’on peut lui donner et faire le même eeffet?

    Merci 🙂
    Adèle

    1. Pourtant, c’est très important de prendre soin des oreilles de votre chien! Je vous conseille vraiment de lire la fiche conseils au https://www.lebernard.ca/chiens/toilettage/nettoyer-oreilles-chien/, elle comprend même une vidéo pour que vous puissiez voir comment procéder. En ce qui concerne les médicaments, mieux vaut en discuter avec votre vétérinaire.

  3. bonjour pouvez-vous m’expliquer s’il y a vraiment des différences entre le cocker anglais et le cocker américain, je cherche un chien de chasse mais je ne sais pas lequel serait le plus intéressant pour moi. je tire surtout le faisan et le bock en automne. merci

    1. oui, en fait j’étais venu pour obtenir la même réponse que vous jean-marie, ce n’est pas facile d’avoir de l’information là-dessus. vous chassez dans quel coin

    2. Le cocker anglais (à condition d’avoir les origines nécessaires !) est un chien “à tout faire”, qui chasse assez près de son maître, petit gibier, qui fourrage bien et qui aime l’eau. Il rapporte bien et se dresse facilement mais avec fermeté. S’il n’a pas des origines chasse, c’est plutôt un bon compagnon de canapé… Le cocker américain, à ma connaissance, n’est pas fait pour la chasse, mais pour la déco. Les deux sont handicapés par leur long pelage qui s’accroche partout et se couvre de teignes et autres plantouilles à l’automne. Ils sont en revanche favorisés par leur petite taille pour aller dans les buissons. Je ne connaîs plus grand monde (j’habite en Sologne) qui chasse avec un cocker. Le mien a un nez d’enfer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *