Le collier anti fugue pour chien

Chien collier anti fugueLe collier anti fugue est souvent acheté afin d’apprendre à un chien les limites de son territoire. Prenez note que cet accessoire requiert un effort de dressage pour être utilisé adéquatement : vous retrouverez quelques conseils plus bas dans cet article.

Aujourd’hui, nous répondons aux questions suivantes :

1) Quel est le principe du collier anti fugue?
2) Les modèles les mieux notés
3) Pourquoi utiliser un tel collier?
3) Quels sont les inconvénients liés à son utilisation?
4) Comment utiliser le collier anti fugue pour éduquer son chien?
5) Conseils finaux

Quel est le principe du collier anti fugue?

Le maître commence par placer le fil d’antenne, fourni lors de l’achat, afin de créer un périmètre qui ne pourra pas être franchi lors du port du collier. Il est aussi possible de l’enterrer pour une meilleure protection.

Un émetteur radio communiquant avec le fil d’antenne est posé sur le collier. Lorsque votre animal s’apprête à quitter le périmètre, l’émetteur commence à sonner et vibrer afin de l’avertir qu’il s’est rendu trop loin. S’il ne rebrousse pas chemin, un choc électrique mineur se déclenche et les sons continuent. Il devra revenir en arrière pour que ces deux stimulations cessent.

Note : Il n’est pas sécuritaire pour les chiens de moins de 5kg.

Les modèles les mieux notés

Lebernard ne possède pas ce produit en inventaire pour l’instant. Voici toutefois deux systèmes de clôtures anti fugue qui reçoivent d’excellentes évaluations sur Amazon.ca:

SportDOG SDF-100A – avec fil

Collier SportDOG SDF-100A

C’est une clôture avec fil, qu’il est préférable d’enterrer pour une meilleure durabilité. Le collier est imperméable et le produit vient avec 1000 pieds de fil, ainsi que 100 drapeaux pour l’entrainement du chien. Convient aux animaux de plus de 10 livres.

Acheter sur Amazon

Clôture anti-fugue sans fil PIF00-12017

Cloture sans fil chien

Grâce à son transmetteur sans fil, elle permet de couvrir un espace équivalent au terrain d’une maison. Son collier est aussi imperméable et le système convient aux chiens de plus de 5 livres.

Acheter sur Amazon

Pourquoi utiliser un tel collier?

Voici les raisons qui pourraient vous convaincre de délimiter son territoire d’une telle façon :

Éviter la fugue : Un chien laissé en liberté dehors voit un monde infini d’odeurs et d’aventures se présenter à lui. Certaines races telles que l’husky sibérien et l’airedale-terrier sont encore plus portées sur la fugue! L’investissement dans un système anti fugue vous épargne bien des soucis, y compris les collisions avec une voiture.

Préserver le bon voisinage : Votre compagnon saccage les plantes de votre voisine, creuse des trous un peu partout ou, pire, s’attaque au poulailler des voisins? Il suffit de l’empêcher de franchir les limites de votre terrain.

Lui permettre d’être dehors : Certains ne supportent pas de passer toute la journée à l’intérieur de la maison lorsque vous êtes absents. À défaut de pouvoir leur offrir votre présence, vous pouvez au moins leur permettre de prendre un peu d’air!

L’impossibilité de clôturer : En temps normal, une clôture bien protégée serait la meilleure façon de garder votre chien dans les limites de votre terrain. Lorsque cette installation n’est pas possible, l’accessoire dont nous discutons est l’alternative la plus simple à mettre en place.

Le prix plus faible : Il est beaucoup moins dispendieux de clôturer son terrain de cette façon que d’investir dans une clôture en bois traditionnelle.

Certains spécialistes s’objectent au collier anti fugue. Voici leurs principaux arguments :

  • À moins de recevoir un dressage efficace, le chien ne comprendra pas l’origine du son et du courant électrique. Il pourrait devenir anxieux ou agressif avec le temps.
  • Cette « clôture invisible » ne permet pas de délimiter le territoire aux yeux des passants. Rien n’empêche le chien d’attaquer une personne qui franchirait le fil d’antenne.
  • Certaines races ont un instinct de chasse tellement fort qu’elles pourraient tout de même franchir les limites pour pourchasser une proie. Cela forcera le maître à augmenter le voltage administré au chien, rendant le tout plus douloureux pour lui.
  • Certains maîtres ne prennent pas suffisamment de temps pour dresser leur chien à ce système, ce qui cause tout de même des fugues.

En bref, ce n’est pas la méthode la plus humaine de délimiter le territoire de votre animal de compagnie. Il faut y consacrer du temps pour que tout se passe bien!

Comment utiliser le collier anti fugue pour éduquer mon chien?

Maintenant que vous avez décidé d’opter pour cette méthode, voici comment agir pour que l’apprentissage réussisse et que les fugues cessent enfin. Regardez cette vidéo d’instructions conçue par Petsafe, ou suivez les étapes ci-dessous:

1) Apprenez-lui qu’il ne doit pas avoir peur du collier. Il doit d’abord le porter quelques jours sans que celui-ci ne soit activé!

1) Plantez les fanions qui auront été vendus avec votre système de collier anti fugue. Ce seront des rappels visuels pour montrer à votre chien les limites à ne pas franchir. Placez-les avant la zone de signal sonore.

3) Désactivez la correction sur le collier de façon à ce qu’il produise un signal sonore mais ne produise pas d’impulsion électrique. Si les sondes ne peuvent être désactivées, emballées-les avec du ruban adhésif électrique.

4) Marchez sur le terrain avec votre chien en laisse. Laissez-le franchir la zone délimitée, jusqu’à l’émission d’un bip sonore, puis dites un « NON » ferme et ramenez-le vers vous.

5) Récompensez votre chien et félicitez-le lorsqu’il a quitté la zone interdite.

6) Continuez la séance pendant environ une dizaine de minutes, trois fois par jour. Explorez avec lui différentes zones de la clôture anti fugue.

7) Vous pouvez maintenant régler activer le collier et régler sa puissance pour continuer le dressage. Il faudra peut-être modifier vos réglages par la suite si vous sentez que le choc est trop faible ou trop fort.

8) Répétez l’étape 4 mais cette fois, une fois le signal sonore entendu, patientez jusqu’à ce que la petite décharge soit reçue par le chien. En le voyant tressaillir, dites un « non » ferme et ramenez-le vers vous.

9) Une fois revenu à vous, récompensez-le mais ne cherchez pas à le consoler. Il doit comprendre que c’est une expérience anodine qui se produira de nouveau s’il franchit la frontière.

10) Continuez la séance pendant environ une dizaine de minutes, trois fois par jour. Ne laissez pas votre chien se faire corriger plus d’une fois par jour pour éviter d’associer le dressage à une expérience désagréable.

11) Lorsque vous sentez qu’il respecte la clôture invisible, ce qui peut prendre plusieurs joueurs, poursuivez le dressage en ajoutant des tentations. Par exemple, jouez à la balle sur votre terrain et faites la passer de l’autre côté par inadvertance. Laissez le recevoir la correction si l’excitation est trop forte pour lui, et récompensez-le lorsqu’il revient vers vous. Faire venir un autre chien représente aussi une belle tentation à expérimenter.

12) Continuez l’apprentissage en arrêtant d’utiliser la laisse. Il faudra surveiller votre chien dans les premiers temps.

13) Après un certain temps, c’est-à-dire au moins un mois de dressage, vous pourrez enlever les drapeaux et considérer que la clôture remplit son rôle avec succès!

Conseils finaux

  • Si le dressage ne donne pas les résultats escomptés, discutez avec un comportementaliste canin pour qu’il vous assiste dans ce processus.
  • Ces produits fonctionneront beaucoup mieux avec un jeune chiot qu’un adulte de 6 ans.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Accessoires reliés


Crédits photo

1) Pixabay, image libre

Races de chiens en vedette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *