Sports canins : 9 activités à faire avec pitou

sport canin activite

Il y a de ces chiens qui ne se satisfont pas d’une simple promenade de 30 minutes! Vous pourriez marcher pendant des heures et il ne serait pas encore satisfait? Peut-être est-il temps de passer à la vitesse supérieure. Avec cet article sur les sports canins, vous découvrirez une foule d’activités amusantes qui l’aideront à dépasser ses limites.

Sommaire
1) Le canicross
2) Le ski joëring
3) L’agilité canine
4) Le flyball
5) L’obé rythmée
6) Disc dog
7) Pistage
8) Les jouets interactifs
9) La bonne vieille promenade… améliorée

Le canicross : la course attelée avec votre chien

En règle général, le maître tente d’empêcher le chien de tirer en laisse. Eh bien, avec le canicross, c’est exactement l’inverse que vous chercherez à faire! À l’aide d’un harnais adapté, d’une longe élastique et d’une ceinture qui vous relie au chien, vous faites votre jogging pendant que votre compagnon prend la tête et vous propulse à haute vitesse.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’est pas nécessaire d’avoir un chien de traîneau pour faire du canicross! Il suffit que le chien apprécie courir et qu’il ait un minimum d’intérêt pour « tirer » son maître. Bien entendu, respectez l’endurance de votre compagnon et allez-y de façon progressive.

Plusieurs courses ont lieu chaque année au Québec. Elles sont notamment organisées par le club Sport Canins Attelés Québec. Sinon, plusieurs sentiers sont adaptés à ce type d’activité.

En apprendre plus sur le canicross

Le ski joëring : une activité d’hiver complètement dingue

Le canicross n’est pas assez intense pour vous? Enfilez vos skis de fond et laissez votre chien vous faire vivre l’expérience du ski joëring, qu’on écrit parfois skijoring. Utilisant presque le même équipement, ce sport peut vous amener à des vitesses allant jusqu’à 25 kilomètres/heure, avec un chien expérimenté et conçu pour ce type d’activités.

Encore une fois, la SCAQ peut vous renseigner sur les lieux de pratique de ce sport ainsi que les compétitions existant au Québec.

En apprendre plus sur le ski joëring

L’agilité canine – une vraie course à obstacles

Ce sport canin un peu plus connu consiste en un parcours de plusieurs obstacles que le chien traverse en compagnie de son maître. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Traverser un tunnel
  • Faire du slalom entre une série de pôles dressées à la verticale
  • Sauter au-dessus d’une haie sans lui toucher
  • Traverser une planche (la « balançoire ») qui s’inclinera sous son poids

On peut pratiquer ces activités dans des clubs canins, où on donne justement des cours d’introduction au sport. Il est également possible d’acheter certains modules en animalerie ou encore de construire votre propre parcours dans votre cour arrière, si vous en avez la motivation.

Le flyball – de la course et des balles

Un peu comme l’agilité canine, le flyball offre un parcours d’obstacles, qui s’avère beaucoup plus court et rectiligne. L’objectif pour le chien est de franchir les haies afin d’aller chercher une balle pour la ramener à son maître. Le sport est donc moins demandant pour l’humain mais donne lieu à un spectacle très impressionnant pour ceux qui aiment les compétitions, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Le flyball ne se pratique pas nécessairement en relai – vous pouvez également le pratiquer en solo.

L’obé rythmée : faire des tours en écoutant la musique

L’obé rythmée est une activité où le chien et le maître exécutent une « chorégraphie », au rythme de la musique.

L’apprentissage commence en montrant des ordres de base à votre chien, puis lorsque celui-ci commence à mieux les maîtriser, vous pourrez les enchaîner sous une forme plus artistique. Encore une fois, c’est un sport canin qui peut se pratiquer en compétition, comme le démontre la vidéo ci-dessous.

Le disc dog : pousser l’amour du frisbee à un autre niveau

Comme les chiens adorent rapporter des objets, il est naturel que le frisbee soit un des jouets les plus appréciés par la gente canine. Avec le « disc dog », vous aurez la chance de pousser le sport à un autre niveau.

Les compétitions de disc dog peuvent être séparées en 2 catégories :

1) Lancer/rattraper : Le tandem a 60 secondes pour effectuer un grand nombre de lancers de frisbee, que le chien doit bien évidemment attraper. Des points sont aussi donnés sur la distance parcourue, la façon dont le chien attrape (en sautant ou en étant au sol) ainsi que le nombre d’allers-retours effectués.

2) Freestyle : Cette compétition ressemble un peu plus à de l’obé rythmée. L’objectif est toujours d’attraper des frisbees mais le maître et le chien le feront de façon plus créative, dans un style qui rappelle une chorégraphie. La technicité, la cohérence et l’originalité seront des critères déterminants, tout comme le nombre d’allers-retours effectués par le chien. En voici un bel exemple :

Le pistage : suivre une piste olfactive pour l’amour du sport

On le sait bien, les chiens ont un odorat infiniment plus puissant que l’être humain. Les activités qui mettent au défi ce pif exceptionnel sont donc très appréciées!

En résumé, le chien devra suivre une piste au bout de laquelle se trouvera un objet, qu’il devra alors ramener à son maître. Dans certaines compétitions, le limier devra trouver des objets déposés par un traceur et ensuite identifier ce traceur en se plaçant devant lui et en aboyant. Des fausses pistes peuvent aussi être créées pour tromper l’animal.

Les jouets interactifs pour chien

Il n’est pas nécessaire de pratiquer des sports de compétition pour aider votre chien à se dépasser! Les jouets interactifs sont une autre activité, parfois méconnue, pour aider la stimulation mentale du chien.

Le jouet se présente sous la forme d’un bol en plastique dans lequel il est possible de cacher de la nourriture où des gâteries. Des tiroirs à ouvrir, des loquets à retirer ou un tourniquet à faire tourner sont quelques-uns des « casse-têtes » que votre chien doit apprendre à vaincre s’il veut obtenir sa pitance.

Parmi les pionniers, on retrouve la marque québécoise Aikiou, qui commence à faire ses marques à l’international grâce à ses jouets innovants. Nina Ottosson et Outward Hound sont deux autres fabricants qui, avec leurs jouets qui se déclinent en différentes difficultés, offriront des heures de défis à votre compagnon.

La promenade… version améliorée

Vous aimez vos promenades mais vous souhaitez rendre le tout un peu plus demandant pour votre chien? C’est possible!

Ajouter une charge à transporter, avec un sac à dos conçu pour les chiens, est une façon intelligente de le faire travailler davantage sans augmenter votre propre effort. 15 minutes de marche avec un sac pourrait équivaloir à 30 minutes sans charge. D’ailleurs, comme le chien a souvent été sélectionné pour le travailler, c’est loin d’être cruel de lui demander ceci!

En général, le poids du sac devrait être de 10% à 12% du poids corporel de l’animal. Mieux vaut commencer un peu plus léger et y allant en progressant, en écoutant les réactions de votre chien.

chien sac a dos

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1) Harold Meerveld sur Flickr, CC BY 2.0
2) Mitch Barrie sur Flickr, CC BY-SA 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *