L’otite chez le chien

Otite chien bassetL’otite est une pathologie assez commune auprès de la gente canine. C’est une inflammation du conduit auditif qui entraîne des démangeaisons et une douleur très désagréable chez votre chien.

Bien que ses conséquences premières ne soient pas « dramatiques », une otite qui traîne peut provoquer des conséquences plus graves si elle n’est pas traitée adéquatement. On parle notamment de surdité et de troubles neurologiques comme la diminution de la production de larmes et la paralysie d’une partie du visage (paralysie du nerf facial). La perte d’équilibre est aussi possible. Ces troubles résultent toutefois de deux types d’otites moins communs (moyenne et interne).

Les types d’otite et leurs conséquences

Voyons voir les différences entre les trois types d’affections existantes.

Otite interne

C’est la plus commune des trois et c’est heureusement la moins virulente. Elle se détecte assez facilement car elle provoque rapidement de la démangeaison et de la douleur.

Otite moyenne

Il arrive que la maladie s’installe au sein de l’oreille moyenne, ce qui la rend moins perceptible mais plus dangereuse que sa comparse. Ses symptômes sont un peu moins faciles à identifier, nous en parlerons un peu plus tard sur cette page.

Otite interne

C’est suite à la contamination par le biais d’une otite moyenne que ce trouble survient. Les risques associés y sont similaires, soit le risque de surdité et de paralysie partielle du visage.

Les symptômes de l’otite

Les symptômes les plus fréquents sont communs à tous les types d’otite :

  • Démangeaisons importantes au niveau de l’oreille
  • Douleur pour le chien, à l’état de repos mais surtout lors de la mastication
  • Il refuse qu’on approche son oreille afin de l’examiner
  • Il agite la tête dans tous les sens

L’affection externe produit également des sécrétions brunâtres ou noirâtres qui sentent mauvais, permettant de les identifier plus aisément. Ce n’est pas le cas des otites moyennes et internes, qui ont toutefois 2 signes distinctifs supplémentaires :

  1. Le chien tient sa tête penchée
  2. Il semble perdre son équilibre

Les causes de l’otite

Les causes sont très nombreuses :

  • Les bactéries et les levures
  • Les parasites
  • Les corps étrangers
  • Les allergiques, principalement alimentaires ou environnementales (puces, acariens, piqûres de puces)
  • Les tumeurs et les polypes inflammatoires, quoiqu’étant assez rares chez les chiens

Comment prévenir une otite?

La guerre contre ce trouble de santé passe principalement par une politique active de prévention. Voici quelques conseils à mettre en place pour mitiger le risque d’otites à répétition :

Entretenez fréquemment les oreilles : Il faut absolument dégager les conduits des oreilles, encore plus chez les chiens naturellement poilus dans cette région. Utilisez nos conseils pour nettoyer les oreilles de façon régulière et raser le pavillon intérieur si nécessaire.

D’ailleurs, faites attention aux produits utilisés : certains sont trop forts et peuvent favoriser le développement d’otites sur le long terme. Votre vétérinaire saura vous donner des conseils à ce sujet.

Attention aux baignades : Les baignades trop fréquentes, lorsque l’eau pénètre dans le conduit auditif, peuvent dérégler la « faune » bactérienne et causer des otites à répétition.

Asséchez les oreilles : Suite à un bain, une baignade, voire même à des jeux dans la neige, prenez bien soin d’assécher l’intérieur des oreilles.

Les traitements contre l’otite chez le chien

Pour traiter une otite externe, il faut d’abord nettoyer le conduit auditif de façon minutieuse à l’aide de produits que votre vétérinaire aura désignés. Souvent, comme l’oreille est très douloureuse, le nettoyage se fait sous l’effet d’un tranquillisant. On complète le tout avec un liquide à instiller dans le conduit auditif du chien.

Le traitement à appliquer dépend vraiment de la cause du problème. Si on détecte des parasites, par exemple, il faudra s’en débarrasser. Un traitement « général » existe aussi pour les cas où l’otite ne peut pas être traitée localement ou si elle récidive : on prescrit dans ce cas un antifongique ou un antibiotique par voie orale.

Guérir une otite n’est pas simple : écoutez attentivement les conseils de votre vétérinaire et ne laissez pas « traîner » le problème trop longtemps.

 

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photos
1) Anderson Nacimento sur Flickr, CC BY-SA 2.0

Races de chiens en vedette