L’alimentation du chien

Meilleure alimentation chienIl n’est pas facile d’optimiser l’alimentation de son chien. Plusieurs questions entrent en ligne de compte lorsque vient le temps de définir la gamelle parfaite :

  • Doit-on acheter de la nourriture industrielle ou lui mijoter des repas maison?
  • Quelle est la portion à offrir?
  • À quoi servent les compléments alimentaires?
  • Est-il acceptable d’offrir des restes de tables?
  • Est-il acceptable d’offrir des gâteries pour chiens?
  • Quels types d’os puis-je offrir à mon chien?
  • Quels os dois-je bannir de son alimentation?
  • Quels sont les aliments à proscrire à tout prix?

Comme vous pouvez voir, ça fera beaucoup d’informations à « digérer » pour vous! Il est toutefois essentiel de bien en prendre connaissance.

Nourriture industrielle ou repas maison?

On pourrait classer la nourriture pour chiens en trois catégories distinctes : la nourriture sèche, la nourriture humide ainsi que les repas maisons. Habituer son compagnon à un seul type d’alimentation est très important : les changements drastiques perturbent sa digestion et peuvent engendrer des diarrhées.

La nourriture sèche : Elle est composée des croquettes pour chiens, des légumes déshydratés et des flocons de céréales. Vous l’aurez deviné, ce n’est pas l’alimentation préférée de la race canine! Comme les astronautes dans l’espace, toutefois, les chiens sauront se contenter de ce type de nourriture dans la majorité des cas – certains étant toutefois trop gourmets.

Beaucoup de propriétaires optent pour cette solution car elle est plus abordable et demande moins de temps que la cuisine maison. Quand un molosse consomme plus d’un kilogramme d’aliments par jour, le portefeuille est soulagé de tout acheter en gros sacs!

Dans certains cas, les flocons pourront être mélangés à de l’eau pour les réhydrater.

La nourriture humide : Celle-ci est vendue en boîtes de conserve : lorsqu’elle est ouverte, il faut la consommer à l’intérieur de 24 heures. Ces boîtes contiennent généralement des repas complets pour votre ami : volaille, viande rouge, légumes, flocons de céréales… bien sûr, elles ne contiennent pas toujours l’ensemble des ingrédients essentiels et elles ont parfois besoin d’être mixées à des légumes et des flocons de céréales.

Vous l’aurez deviné, votre facture sera plus salée si vous offrez de la nourriture industrielle humide à votre chien. Il y a aussi plus de risques d’accumulation de tartre sur les dents: prenez garde! Elle est toutefois plus appréciée que la nourriture sèche.

La nourriture maison : Certaines personnes ont davantage de temps à consacrer à leurs compagnons. En plus de faire des repas pour le reste de la famille, ils se servent également des fourneaux pour mitonner de bons petits repas canins. Pour que cette formule soit en adéquation avec les besoins du canidé, cependant, il faut respecter certaines proportions.

Tout d’abord, 50% de la gamelle sera composée de viande maigre coupée en morceaux. On recommande d’offrir du bourguignon ou de la joue de boeuf (contrairement à vous, Gaspard peut très bien manger le même repas 14 fois par semaine). On compte ensuite un 25% de riz bien cuit et bien rincé, qui peut être remplacé par des céréales ou des pâtes, ainsi qu’un 25% de légumes bouillis. On préférera les carottes, les haricots verts et la salade, tout en faisant une croix sur les pommes de terre et les pois.

Quelle est la portion à offrir?

Différents critères peuvent faire varier les besoins alimentaires de votre animal. Par exemple, les chiens qui pratiqueront un niveau d’activité physique plus importante que la normale – par exemple les chiens de traîneaux lors des jours de travail – devront manger davantage que les indications données dans cet article. Dans tous les cas, une petite discussion avec votre vétérinaire devrait grandement vous aider.

Les compléments alimentaires

Ils contribuent à mieux répondre aux besoins alimentaires de votre chien lors de certaines phases spécifiques de sa vie. Durant sa croissance, par exemple, il aura besoin de davantage de minéraux et de vitamines pour bien supporter le développement de ses os. Les chiennes qui allaitent peuvent aussi consommer des suppléments pour rééquilibrer l’apport en calcium, un nutriment qu’elles sacrifieront souvent au profit de leurs nourrissons. Parmi les autres raisons d’offrir des compléments alimentaires, on compte le rétablissement suite à une convalescence et l’âge vénérable d’un chien.

Il existe trois types de compléments : en poudre, en comprimés et en goutte. Les deux premières options pourront être mélangées à l’alimentation alors que la dernière sera plutôt donnée à la seringue dans la gueule du chien.

Est-il acceptable d’offrir des restes de tables?

Premièrement, si vous éduquez bien votre compagnon, celui-ci devrait apprendre à résister à la tentation de quémander de la nourriture à votre table. Certaines races sont un peu plus insistantes que d’autres, mais les restes ne font partie d’aucun programme d’alimentation sérieux.

La réponse courte serait : les restes et les gâteries peuvent être tolérés – avec parcimonie – dans certains cas. Il faut privilégier les gâteries spécialement conçues pour les chiens plutôt que les sucreries maisons ou les tablettes de chocolat (d’ailleurs fort dangereuses). Encore une fois, les indications varieront grandement d’une race à l’autre et vous devrez consulter les fiches individuelles pour vous faire un avis définitif. Certains sont beaucoup plus à risque que d’autres de faire de l’embonpoint!

Est-il acceptable d’offrir des gâteries pour chiens?

Les gâteries faites spécialement pour les chiens seront moins à risque pour votre animal que les gâteries « maison » que vous pouvez décider de concocter, par exemple à base de chocolat. (voir l’article sur les aliments toxiques pour le chien) Les biscuits pour chiens, par exemple, respectent déjà un certain équilibre alimentaire.

Il faut toutefois faire attention à deux choses. Tout d’abord, certaines races de chien prennent du poids beaucoup plus rapidement que les autres. Pour ces toutous, il est préférable de ne pas créer de précédent et de ne jamais offrir de friandises. Après tout, on ne peut pas désirer quelque chose qu’on ne connaît pas! Ensuite, il ne faut pas donner ces friandises directement à l’heure du repas. En procédant de cette façon, le jeune chien pourrait faire un rapprochement entre votre horaire de repas et l’heure de la friandise : il quémandera constamment si vous sautez une occasion.

Quels types d’os puis-je offrir à mon chien?

Nous avons tous en tête l’image d’un chien heureux en train de ronger son os. Malheureusement, ce ne sont pas tous les os qui peuvent être offerts : dans certains cas, ils peuvent même mettre sa vie en danger.sont comprennent plusieurs éléments qui sont essentiels à l’organisme canin et le calcium et le phosphore qu’ils contiennent ont également des bienfaits sur la santé buccale de votre chien. Il est préférable que ceux-ci proviennent de gros animaux, tels que le boeuf ou le mouton. Ce sont des valeurs sûres!

Quels os dois-je bannir de son alimentation?

Les risques proviennent des petits os. N’offrez jamais des os de poulet ou de lapin à votre compagnon! Ceux-ci sont trop petits et il pourrait s’étouffer en tenter de les ronger. Les os cuits sont également très dangereux : ils risquent davantage de se briser, causant des lésions buccales et pouvant même rester coincés entre les dents. Avaler un petit os tranchant pourrait même engendrer des risques de perforations de l’estomac.

Quels sont les aliments à proscrire à tout prix?

Pour répondre à cette question, vous pouvez consulter l’article sur les aliments les plus toxiques pour le chien : il vous décrira plus en détail tout ce qui pourra nuire à sa santé.

 

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) MarianneBirkholz sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Races de chien en vedette

Une réflexion au sujet de « L’alimentation du chien »

  1. Bonsoir sil vous plait j’ai besoin d’un rott et d’un Berger allemand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *