Le terrier australien

Terrier australien

Note : Il ne faut pas confondre le terrier australien avec le silky terrier : des différences existent entre les deux races. Une fiche sera bientôt créé pour la dernière afin de pouvoir mieux les différencier.

Appréciation des lecteurs

Le terrier australien
4.4 (88%) 5 votes

 

Informations générales sur la race

Faits divers

  • C’est un chasseur de taupes; par conséquent, il risque de creuser de beaux trous sur votre terrain.
  • Il adore croquer les oiseaux et les rats.

 

L’origine du terrier australien

Cette race descend des terriers à poil dur importés de Grande-Bretagne par les colons britanniques. Parmi ses ancêtres, on cite par exemple le dandie dinmont terrier, le silky-terrier, le cairn terrier, le skye terrier, le yorkshire-terrier et l’irish-terrier. Comme ses congénères, sa mission première était la chasse aux rongeurs : c’est un trait de tempérament qui le suit d’ailleurs aujourd’hui. On fit également appel à lui pour la garde des troupeaux et des maisons.

On commença à développer et à sélectionner la race vers les environs de 1820, en Australie. Nommée « rough coated terrier » dès ses débuts, c’est seulement en 1892 qu’elle adopta le nom officiel d’australian terrier. Sa première participation à une exposition canine remonte à 1906.

L’alimentation du terrier australien

Côté alimentation, c’est un chien assez simple qui ne coûte pas trop cher à nourrir. Certains recommandent la nourriture sèche (les croquettes) de bonne qualité car elle contient tous les nutriments requis tout en laissant moins de tartre sur ses petites dents que la pâtée.

Il est important de vérifier fréquemment son bol d’eau car ce chien a très souvent soif!

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Chiot terrier australien

Le tempérament du terrier australien

L’australian terrier aime jouer et il faut toujours preuve de bonne humeur. C’est un chien qui s’attache beaucoup à ses maîtres. Il est très éveillé et curieux mais également un peu stressé; tout bruit le fait bondir. Il aime bien jouer avec les enfants mais il a un seul de tolérance modéré aux écarts de force des tout-petits : surveillez-le pour qu’il ne soit pas trop chahuté!

il se montre plus réservé à l’égard des étrangers. On dit que c’est un bon chien de garde (sans doute plus un chien avertisseur!) mais qu’il fait rarement preuve d’agressivité. Il n’est pas sociable à l’égard des autres animaux mais il peut s’acclimater à un chat si on l’y habitue dès sa jeunesse. Sinon, gare à votre félin!

L’activité physique du terrier australien

Ce chien ressent le besoin constant de dépenser son énergie. Il est prêt pour tous les types d’activité : flyball, compétitions d’agility, obéissance et plus encore. Il faudra le promener au minimum une fois par jour et idéalement, une fois par semaine, il aime faire une balade dans un coin moins urbain (forêt, campagne, plage…).

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du terrier australien

Sa vie dépasse régulièrement 15 ans : c’est donc un compagnon très solide qui vous attend. Cela n’empêche pas certains troubles de santé d’être communs pour la race :

Visitez régulièrement votre vétérinaire pour faire le suivi de sa santé et consultez nos fiches informatives pour connaître les signes cliniques de chaque maladie. De cette façon, vous serez mieux en mesure de prendre soin de votre terrier et sa longue vie sera bien plus agréable! De plus, tenez-vous l9in des usines à chiot et choisissez un éleveur réputé qui dépiste les maladies héréditaires chez ses chiens reproducteurs. Il devrait pouvoir vous montrer les résultats de ces tests et vous offrir une garantie de santé solide.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du terrier australien

L’australian terrier se dresse plutôt facilement. Il est important lui offrir une éducation de qualité, histoire que son entêtement ne se développe pas de façon trop prononcée. Sinon, c’est un têtu qui résistera à certaines de vos consignes.

Il faut le socialiser de façon précoce pour l’habituer aux autres chiens et aux chats. Placez-le aussi face à des étrangers afin qu’il apprenne à les tolérer et à se faire manipuler. Exposez-le à divers environnements et à une foule de bruits, puis faites-lui faire quelques balades en voiture lorsque cela sera possible. Tous ces efforts permettront, au final, de faire un chien plus équilibré et moins nerveux.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Jeunes australian terriers mignons

Le toilettage et l’entretien du terrier australien

Pour conserver cet air ébouriffé qui le rend si charmant, ne le peignez pas et tâchez de ne pas le laver trop souvent; cela pourrait nuire à la « dureté » de ses poils. Le brossage est recommandé pour nettoyer ce chien et prendre soin de son poil, et ce presque à chaque jour! Le shampooing sec peut être toléré une fois par mois, pas plus.

Il est important de retirer les poils qui poussent entre ses coussinets et d’épiler l’intérieur de ses oreilles.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Lilly M sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 2.0
2) Kal Kowalewski sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 2.0 de
3) Larry Jacobsen sur Flickr, CC BY 2.0

2 réflexions au sujet de « Le terrier australien »

  1. le chien est allergique à quoi, aux humains? hihi

  2. est-ce que le terrier australien et le berger australien sont le même chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *