Le border terrier

Border terrier chien

Appréciation des lecteurs

Le border terrier
4.7 (93.33%) 3 votes

 

Informations générales sur la race

Faits divers

  • C’est un petit chien dont la vitesse peut surprendre : il a été élevé afin de pouvoir suivre les chevaux pendant la chasse!
  • Il a une forte tolérance à la douleur, ce qui peut être mauvais lorsque vient le temps de dépister une condition de santé. Restez à l’affût du moindre changement au niveau de son comportement, par exemple s’il se tient en retrait.
  • Creuseur avide, il ne convient pas aux adeptes du jardinage. Il est aussi reconnu pour sa capacité à s’enfuir en créant des tunnels sous les clôtures.

 

En résumé

Premier chien: (3,0 / 5)
Affection: (4,0 / 5)
Docilité: (3,0 / 5)
Jeu: (5,0 / 5)
Tolérance à la solitude: (2,0 / 5)
Besoin d’exercice: (4,0 / 5)
Enfants: (4,0 / 5)
Autres animaux: (3,0 / 5)
Tendance à l’aboiement: (3,0 / 5)
Éducabilité: (5,0 / 5)
Appartement: (4,0 / 5)
Simplicité du toilettage: (3,0 / 5)

Les notes sont données sur une échelle de 1 à 5, 5 signifiant que cette caractéristique est très présente chez le chien. Le caractère réel peut varier d’un chien à l’autre.

L’origine du border terrier

L’histoire de ce petit chasseur débute au nord-est de l’Angleterre vers le 18e siècle. Les fermiers ont alors besoin de se débarrasser des renards, qui sèment la pagaille sur leurs propriétés. On cherche à développer une race de chien au corps mince, étroit et flexible, idéal pour se glisser dans les terriers. Les longues pattes et l’endurance sont aussi des caractéristiques essentielles pour leur permettre de suivre les chevaux pendant la chasse.

Il faut attendre jusqu’à 1920 afin que la race soit officiellement reconnue par le club canin d’Angleterre. Cela donne un petit coup de pouce à sa popularité outre-mer, même si les éleveurs préfèrent protéger l’intégrité de la race en ne la répandant pas trop vite.

L’alimentation du border terrier

Aucune particularité alimentaire n’est à signaler pour le border terrier. Il est préférable de lui offrir une alimentation sèche (plutôt que de la pâtée, par exemple) afin de favoriser une meilleure santé buccodentaire. Optez pour des croquettes de bonne qualité, qui n’utilisent pas d’agents de remplissage comme le maïs et le blé comme ingrédient principal. En discutant avec un éleveur ou votre vétérinaire, vous serez en mesure de déterminer la ration journalière à lui offrir selon son âge, le niveau d’activité physique, la taille et la race.

Le chiot border terrier devrait se nourrir trois à quatre fois par jour jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de six mois. Par la suite, il peut se contenter de deux plus gros repas et faire la transition de sa nourriture junior vers une alimentation pour chien adulte de petite taille.

Pour mieux contrôler ses portions et son poids, placez la gamelle hors de portée entre les repas. Par contre, assurez-vous qu’il puisse boire de l’eau fraîche en tout temps pour le garder hydraté.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Chiot border terrier endormi

Le caractère du border terrier

C’est un compagnon intelligent, actif et courageux, qui ne s’en laisse pas imposer. Il est assez obéissant et affectueux à l’égard de son maître, même s’il est d’abord un chien de travail plutôt qu’un animal de compagnie.

Il est connu pour avoir des réactions agressives avec les chiens du même sexe et avec les petits animaux, qu’il considère souvent comme une proie. Il peut bien s’entendre avec les enfants plus vieux, mais les mauvais traitements auront tôt fait de l’irriter. Il accepte bien les étrangers.

Il a besoin de vivre en famille et pourrait développer des comportements destructeurs s’il passe la journée seul, sans stimulation. Il se mettra alors à aboyer de façon intempestive, à ronger des choses et à creuser.

L’activité physique du border terrier

Une demi-heure de sport par jour devrait suffire à combler les besoins de ce chien de terrier. Emmenez-le se promener en laisse, lancez-lui la balle ou laissez-le gambader dans une aire clôturée. Certains borders aiment aussi la baignade, dans lequel cas une veste de flottaison sera nécessaire pour éviter les incidents fâcheux.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du border terrier

Votre chien profitera d’une vie longue et en santé. Par contre, comme tous les chiens de race, le border terrier est à risque de souffrir de certaines maladies d’ordre héréditaire. En voici la liste des plus communes :

Pour améliorer vos chances d’adopter un chiot en bonne santé, choisissez un éleveur responsable qui teste ses reproducteurs contre les principales maladies héréditaires et qui offre une garantie de santé avec ses borders terriers. De plus, ne traitez jamais avec une usine à chiot et faites preuve de scepticisme si on vous offre un chien de race à un prix anormalement faible.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

Chien border terrier agility

L’éducation du border terrier

Ce n’est pas un chien trop difficile à dresser. Il aime plaire à son maître et il est intelligent, comprenant vite ce qui est attendu de lui. Cela ne l’empêche pas d’être indépendant et d’écouter ses instincts, alors évitez de le promener sans laisse!

La socialisation en bas âge est une composante clé de l’éducation de votre compagnon. Elle permettra de le rendre un peu plus tolérant à l’égard des autres animaux et des gens. Exposez-le aussi à plusieurs bruits et environnements afin de réduire son anxiété.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Le toilettage et l’entretien du border terrier

Pour garder la robe à son meilleur, on recommande un brossage hebdomadaire en plus d’une épilation à tous les 5 ou 6 mois. Un toiletteur professionnel pourra vous aider dans cette tâche. L’épilation est préférable à la tonte du poil; dans ce dernier cas, la texture et la couleur du poil peuvent changer, et la robe ne sera plus aussi résistante aux éléments.

Ne le lavez que lorsque nécessaire, afin de ne pas endommager la protection naturelle de la peau. Un coup de brosse et un linge mouillé peuvent amplement suffire pour un entretien hebdomadaire.

Entretenez ses griffes au besoin, lorsque vous les entendez claquer sur le plancher. Un brossage de dents 2 à 3 fois par semaine aidera à empêcher l’accumulation de tartre, qui peut causer des maladies buccodentaires. Inspectez et nettoyez les oreilles sur une base hebdomadaire, et inspectez les yeux par la même occasion.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Liens utiles

Club canadien: http://www.borderterriercanada.ca/

Club français: http://www.cfatdt.com/

Adoption (Canada) : http://www.cbtwelfare.org/cbtwFR.html

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1) Multimotyl sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
2) Petteri Sulonen sur Flickr, CC BY 2.0
3) Sheltieboy sur Flickr, CC BY 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *