Le colley

Colley a poil long

Note : Il existe deux types de colley : un est à poil court alors que l’autre est à poil long. Les différences se situent purement au niveau du physique. De ce fait, nous avons préféré fusionner les deux fiches ensembles et décrire les différences au niveau du poil.

Faits divers

  • La race est assez bien connue à cause de la popularité de la chienne actrice Lassie. Ce colley a d’abord été créé par Eric Knight dans un roman publié en 1940, Lassie Come-Home, mais les films et les séries télévisées en ont fait une icône dans les foyers.
  • Le colley craint la chaleur.
  • Il perd beaucoup de poils.

Appréciation des lecteurs

Le colley
5 (100%) 3 votes

 

Caractéristiques de la race

 

En résumé

Premier chien: (4,0 / 5)
Affection: (5,0 / 5)
Docilité: (3,0 / 5)
Jeu: (4,0 / 5)
Tolérance à la solitude: (2,0 / 5)
Besoin d’exercice: (4,0 / 5)

Enfants: (5,0 / 5)
Autres animaux: (4,0 / 5)
Tendance à l’aboiement: (4,0 / 5)
Éducabilité: (4,0 / 5)
Appartement: (3,0 / 5)
Simplicité du toilettage: (2,0 / 5)

Les notes sont données sur une échelle de 1 à 5, 5 signifiant que cette caractéristique est très présente chez le chien. Le caractère réel peut varier d’un chien à l’autre.

L’origine du colley

On connaît plutôt mal les origines de cette race, sinon qu’elle proviendrait du croisement entre un lévrier russe (Barzoï) et un chien de berger écossais, le Setter Irlandais. L’histoire dit que la reine Victoria aurait décidé de commencer à en élever dans le chenil royal en 1860 après être tombée amoureuse de la race. Le Collie Club anglais publia en 1881 le premier standard de la race, qui faisait déjà la distinction entre le Rough Collie et le Smooth Collie (respectivement à poil long et à poil court).

Considéré à la base comme un chien de travail, il évolua sensiblement au cours du dernier siècle afin de répondre de plus en plus à des critères d’ordre esthétique.

L’alimentation du colley

Le niveau d’activité varie énormément d’un colley à l’autre : tâchez de faire preuve de bon sens lors du calcul des portions de votre compagnon. Une journée d’entraînement à l’agilité nécessitera plus d’aliments qu’un petit congé à la maison. Le vétérinaire et votre éleveur devraient pouvoir vous aider à cet égard.

Un jeune chiot mange normalement de 3 à 4 fois par jour; puis, lorsqu’il franchit le cap des 6 mois, on peut diminuer le nombre de rations à 2 tout en augmentant les quantités. C’est aussi à ce moment qu’on peut faire la transition vers une alimentation pour chien adulte de taille moyenne.

Ne cherchez pas à réaliser des économies en achetant votre nourriture pour colley à l’épicerie : les croquettes qui y sont vendues sont principalement constituées d’ingrédients de remplissage peu nutritifs, ce qui peut nuire à la santé du chien en plus de le forcer à manger davantage. En payant un peu plus pour une meilleure marque, vous épargnerez sur les frais de vétérinaire en plus de racheter des croquettes moins souvent.

Comme il prend du poids assez facilement, retirez sa gamelle entre les repas pour éviter qu’il se gave. Il est par contre essentiel qu’il puisse toujours boire de l’eau fraîche! La chaleur ne lui réussit pas bien en été.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Colley poil court tricolore

 

Le tempérament du colley

Le colley est un chien très facile à vivre pour ses maîtres. Il est doux, sensible, très fidèle et il dégage une belle joie de vivre. Il adore jouer avec vous ou vos enfants et il apprécie les marques d’affection.

C’est un chien protecteur et têtu (on se rappelle tous des aventures de Lassie et son maître!) mais qui ne se montre pas agressif à l’égard des autres. Il reste quand même méfiant mais il sait se maîtriser et faire preuve de calme en tout temps.

La cohabitation se fait très bien avec les autres animaux comme les chiens et les chats. Plus tôt il sera introduit à eux, plus la situation sera facile à vivre!

L’activité physique du colley

Le colley aime beaucoup le plein air. Il ressent le besoin de se dépenser et de courir chaque jour. Il adore courir et la pratique de sports canins tels que l’agility est tout à fait naturelle pour lui. Rapporter les objets est aussi un charme! Vous avez là un très bon compagnon pour le jeu.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du colley

Cette race est dotée d’une robuste santé : elle est plutôt épargnée par les problèmes de santé. Faites tout de même attention aux maladies et pathologies suivantes:

Consultez les fiches ci-dessus pour mieux connaître vos « ennemis » et faites le choix d’un éleveur de confiance : s’il reproduit ses chiens avec attention, les risques de maladies congénitales seront grandement réduits.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du colley

C’est un chien qu’il faut élever avec douceur mais fermeté. Grâce à son intelligence, le dressage devrait se faire assez rapidement. Le seul problème réside au niveau de sa timidité : il faut socialiser rapidement le colley pour mitiger ce trait de caractère.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Colley sable dans un concours d'agility

L’entretien et le toilettage du colley

Afin de vous débarrasser des poils morts et de garder sa robe à son meilleur, il est recommandé de le brosser au moins une fois à tous les dix jours avec une brosse douce. Comme les poils sont doux et plutôt fragiles, allez-y assez doucement afin de ne pas trop en arracher par inadvertance. Pour les zones sensibles, vous opterez plutôt pour un peigne.

Une attention particulière doit être portée aux poils de la queue, du cou ainsi que de l’arrière des cuisses. De plus, égalisez les poils situés sous ses pattes, donc entre les coussinets de ses pieds, avec une paire de ciseaux à bouts ronds. De cette façon, moins de petits résidus (cailloux, herbes piquantes) s’accumuleront sous ses pattes et vous limitez les risques de blessures. Vérifiez quand même ses pattes après chaque balade!

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Liens utiles

Club canadien: http://www.collieclubofcanada.ca/

Club français: http://www.colleyclub.com/

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Stephanie Noelle sur Wikimedia Commons, licence GPL
2) Pleple2000 sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
3) Ron Armstrong sur Wikimedia Commons, CC BY 2.0

6 réflexions au sujet de « Le colley »

  1. On connaît plutôt mal les origines de cette race, sinon qu’elle proviendrait du croisement entre un lévrier russe (Barzoï) et un chien de berger écossais, le Setter Irlandais.

    Euh, il y a quelqu’un qui s’est emmêlé les pattes, là, et c’est pas le chien.

  2. Es ce une race de chien qui jappe pour rien et si oui comment on fait pour le dressé qu il ne jappe pas.es ce très difficile . Merci

  3. Cooley bleu femelle 2 1/2 ans, elle mange de la neige l’hiver mais le printemps venu de veut pas boire d’eau???

  4. Je crois que le colley est le plus talentueux pour faire de l’agilité! Rapide, avec une intelligence suprême et un désir fou de plaire à son maître, c’est une combinaison de feu.

  5. Sent au coeur de la nuit,
    L’onde d’espoir, ardeur de la vie…
    Notre cher colley! Chaque fois que j’entends cette chanson je pense à ce beau chien tellement élégant. Philémon et Nicole, mon chien et ma chienne, ils sont toute ma vie

  6. lassie ma série télé préférée m’a fait tomber en amour avec ce chien si noble et tellement affectueux… depuis 4 ans tu partages ma vie reine talia et tous les jours ont été les plus beaux jours de ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *