Le bouvier australien

Chien bouvier australien

Faits divers

  • C’est un chien extrêmement actif qui n’est pas fait pour les familles sédentaires! Un manque de stimulation pourrait entraîner des troubles de comportement chez votre nouveau compagnon.
  • Il a une tendance naturelle à mordre (spécialement aux talons) et à mettre des choses dans sa bouche. Ce n’est pas méchant : c’est plutôt sa façon de guider les troupeaux. Mettez une attention particulière lors du dressage afin de contrôler ce comportement.
  • On peut difficilement trouver un chien plus loyal et plus dévoué à sa famille que le bouvier australien.

Appréciation des lecteurs

Le bouvier australien
3.6 (71.11%) 9 votes

 

Caractéristiques de la race

 

En résumé

Premier chien: (2,0 / 5)
Affection: (4,0 / 5)
Docilité: (2,0 / 5)
Jeu: (4,0 / 5)
Tolérance à la solitude: (3,0 / 5)
Besoin d’exercice: (4,0 / 5)

Enfants: (3,0 / 5)
Autres animaux: (3,0 / 5)
Tendance à l’aboiement: (3,0 / 5)
Éducabilité: (4,0 / 5)
Appartement: (2,0 / 5)
Simplicité du toilettage: (4,0 / 5)

Les notes sont données sur une échelle de 1 à 5, 5 signifiant que cette caractéristique est très présente chez le chien. Le caractère réel peut varier d’un chien à l’autre.

L’origine du bouvier australien

Ses origines remontent au 19e siècle : à l’époque, on l’utilise sur les ranchs australiens pour gérer les larges troupeaux. Cette large mission demande qu’il s’impose en maître auprès des bovins, qu’il mord à la cheville lorsque nécessaire. Cette habitude devient vite sa marque de commerce.

Ces éleveurs cherchent un chien de travail exceptionnel qui peut résister au climat rigoureux de l’Australie; comme les chiens anglais ne répondent pas aux exigences, ils les reproduisent avec les dingos. Le standard de race commence à être rédigé vers la fin du siècle, si bien qu’il est approuvé par le Club Canin de South Wales en 1903. C’est la couleur bleue qui est largement plus populaire à l’époque.  Il faut attendre jusqu’en 1980 avant que la race soit acceptée par le Club Canin Américain.

Blue heeler et red heeler

L’alimentation du bouvier australien

Aucune particularité alimentaire n’est à noter pour la race. Adaptez l’alimentation de votre compagnon à son niveau d’activité : les journées plus intenses demandent un apport élevé en protéines et en glucides. Pour vous aider à déterminer la quantité de croquettes appropriée selon sa taille et son âge, il est recommandé de parler avec votre vétérinaire ou votre éleveur.

Préférez des croquettes de bonne qualité, qui ne contiennent pas d’ingrédients de remplissage comme le maïs ou le blé. Votre chien devra manger davantage pour satisfaire ses besoins nutritionnels, ce qui risque d’avoir un impact négatif sur sa santé et son poids. Le chiot mangera normalement trois à quatre repas par jour jusqu’à l’âge de six mois, avant de passer à deux repas par jour en plus de manger des croquettes pour adulte.

Il est aussi préférable de retirer sa gamelle de nourriture lorsqu’il a terminé de manger – cela évitera qu’il se serve tout au long de la journée et mange plus que ses besoins réels. Par contre, assurez-vous qu’il ait toujours accès à un bol d’eau fraîche.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Le caractère du bouvier australien

Très près de ses maîtres, c’est un chien de famille qui sait se montrer dévoué et protecteur. Il est intelligent et extrêmement travaillant, ce qui en fait un compagnon parfait pour la garde.

Parfois, le bouvier australien peut être comme un petit enfant : très excité, débordant d’énergie et difficile à contrôler. S’il s’ennuie, il peut commencer à mâcher des objets et développer d’autres tempéraments destructeurs, alors il est essentiel de le stimuler physiquement et mentalement.

Il est assez réservé avec les étrangers. Il peut être assez difficile à contrôler avec les autres animaux, sauf s’il a été élevé avec eux; il tend effectivement à considérer les chats, les écureuils et les autres petites créatures comme des proies.

L’activité physique du bouvier australien

Un bon niveau d’activité physique est essentiel pour qu’il ne sème pas le trouble dans votre ménage! La bonne nouvelle, c’est que ce chien s’adapte à une foule de sports et qu’il adore participer aux activités de la famille.

Il aimera notamment prendre des marches, courir avec vous, participer à des séances d’agilité ou d’obéissance, courir après le frisbee ou une balle… et n’oubliez pas les jeux qui stimuleront son intelligence! Une majorité de ces chiens aiment aussi nager.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

Bouvier australien avec une balle

La santé du bouvier australien

Ce bouvier est reconnu pour avoir une santé de fer, mais il n’est pas imperméable aux différentes maladies héréditaires qui affectent les chiens de race. En voici la liste des plus communes :

Pour maximiser les chances d’accueillir un chiot en santé, traitez avec un éleveur qui teste ses reproducteurs contre les maladies héréditaires et qui vous offre une garantie de santé. Tenez-vous loin des usines à chiot et soyez sceptiques lorsque vous voyez un chiot vendu à un prix anormalement faible.

Lire aussi :

Gérer la croissance rapide d’un chien
Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du bouvier australien

Son instinct protecteur et sa tendance à mordre les chevilles en font un chien assez difficile à dresser pour les novices. Portez une attention particulière à contrôler ses mauvaises habitudes dès le jeune âge, soyez constants et fermes dans votre éducation et vous devriez avoir un chien adulte bien équilibré.

Mettez l’accent sur la socialisation en bas âge : faites-lui côtoyer d’autres animaux comme des chats et des chiens, spécialement si vous souhaitez le faire cohabiter avec eux plus tard. Le bouvier australien devra aussi être en contact avec des inconnus et être exposé à une foule de bruits et d’environnements différents.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

chiots bouvier australien

Le toilettage et l’entretien du bouvier australien

Il ne perd pas beaucoup de poils en temps normal, mais deux fois par an, ça tombe en « mottes »! Une attention particulière sera requise à ce moment, sinon, un brossage hebdomadaire devrait suffire et permettra aussi d’assurer la bonne santé du pelage.

Entretenez les griffes au besoin, lorsque vous les entendez claquer sur les planchers. Pour les dents, essayez de les brosser deux à trois fois par semaine pour limiter les risques de maladies buccodentaires. Nettoyez les oreilles à chaque semaine et profitez-en pour inspecter les yeux, en nettoyant les saletés au besoin.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Liens utiles

Club canadien: http://www.acdcc.org/

Club français: http://www.cf-bak.com/

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1), 2), 3) et 4) Eva Holderegger Walser sur http://www.cattledog.ch/, CC BY-SA 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *