Le chien de canaan

Chien de canaan

Faits divers

  • Son tempérament le rend difficile à éduquer pour un maître inexpérimenté.
  • Il en existe moins de 2 000 à travers le monde! Aux dernières nouvelles, il ne semblait pas y avoir d’éleveurs au Québec, et deux ou trois seulement à l’échelle canadienne.
  • Si vous tenez à la beauté de votre jardin, ce petit creuseur n’est pas pour vous.
  • Comme leur instinct de garde est très fort, il est difficile de contrôler leur tendance à l’aboiement.
  • On dit qu’il peut entendre des bruits suspects à une distance 5 fois supérieure à celle des autres races de chiens

Appréciation des lecteurs

Le chien de canaan
5 (100%) 1 vote

 

Caractéristiques de la race

 

En résumé

Premier chien: (3,0 / 5)
Affection: (4,0 / 5)
Docilité: (2,0 / 5)
Jeu: (4,0 / 5)
Tolérance à la solitude: (3,0 / 5)
Besoin d’exercice: (3,0 / 5)

Enfants: (2,0 / 5)
Autres animaux: (2,0 / 5)
Tendance à l’aboiement: (4,0 / 5)
Éducabilité: (4,0 / 5)
Appartement: (3,0 / 5)
Simplicité du toilettage: (5,0 / 5)

Les notes sont données sur une échelle de 1 à 5, 5 signifiant que cette caractéristique est très présente chez le chien. Le caractère réel peut varier d’un chien à l’autre.

L’origine du chien de Canaan

Le chien de Canaan a été pendant longtemps un chien sauvage, présent depuis des siècles sur les terres de la Palestine. Les nomades l’ont domestiqué afin de servir à la garde des campements ou comme berger pour les troupeaux. Entre 1934 en 1937. il est adopté par les soldats de l’armée israélienne : c’est une spécialiste de la cynologie qui recommande aux services de défense d’opter pour la race. Il devient au fil du temps le chien emblématique de ce pays. Le premier standard de la race est rédigé en 1953 mais elle reste encore aujourd’hui très marginale à travers le monde.

L’alimentation du chien de Canaan

Les besoins alimentaires de la race sont un peu plus faibles que pour les chiens de même taille. C’est sans doute l’instinct de survie qui parle! Si vous voyez qu’il est trop maigre, parlez-en avec votre vétérinaire ou cherchez à lui faire prendre un peu de poids avec de la pâtée pour chiens.

Un chiot devrait être nourri de trois à quatre fois par jour jusqu’à l’âge de six mois – on passe alors à deux repas par jour. Une transition sera aussi faite vers cet âge de l’alimentation pour chiot à une nourriture pour chien adulte de taille moyenne. Le vétérinaire et votre éleveur seront vos alliés afin de vous aider à définir ses rations journalières selon l’âge, le niveau d’activité physique et la taille de votre compagnon.

Tenez-vous loin des croquettes d’épicerie, qui sont réputées pour être peu nutritives. Les fabricants utilisent des ingrédients « de remplissage », comme le blé et le maïs, qui sont peu dispendieux mais qui ne sont pas nourrissants pour l’animal. Une formule alimentaire de meilleure qualité pourra être donnée en plus petite quantité et sera meilleure pour sa santé.

En conclusion, assurez-vous qu’il ait toujours accès à un bol d’eau fraîche

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Le tempérament du chien de Canaan

Ce chien est intelligent et loyal. Il fait preuve de douceur envers les gens qu’il aime, c’est un joueur naturel mais il est aussi très indépendant. Il a un gros caractère qu’il n’est pas facile de canaliser!

Le chien de Canaan a tous les traits du chien de garde : il est vigilant et il a un sens du territoire très marqué. Il démontre une grande méfiance envers les étrangers ainsi que les autres animaux mais il ne sera pas agressif de nature. Dans certains cas, il peut cohabiter avec des chats.

L’activité physique du chien de Canaan

Ce chien a un besoin assez important de dépenser son énergie. Il a de très bonnes aptitudes physiques et il peut participer à une foule d’activités comme la promenade en montagne, le pistage, l’agility… il aime aussi s’occuper du bétail, jouer au frisbee et rapporter la balle.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du chien de Canaan

Ce chien est connu pour avoir une santé nettement plus solide que ses congénères. Il peut tout de même être sujet à des maladies héréditaires et à d’autres troubles de santé, mais dans une proportion généralement moindre. Voici la liste des maladies les plus communes:

Avec des taux de dysplasie de la hanche et du coude qui tournent autour de 2-3% (selon YourPurebredPuppy), les articulations ne sont pas une source d’inquiétude majeure au sein de la race.

Maximisez vos chances d’accueillir un chien en santé en sélectionnant un éleveur responsable qui teste ses reproducteurs contre les principales maladies héréditaires et qui peut vous présenter les résultats de ces tests. Demandez aussi une garantie de santé solide et restez loin des usines à chiots.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du chien de Canaan

Il faut un maître autoritaire qui saura s’imposer comme chef de meute afin de réussir l’éducation de son chien de Canaan. Son intelligence lui permet d’apprendre très rapidement mais il faut le récompenser via le renforcement positif et tâcher de le stimuler en tout temps.

Le fort instinct territorial de la race risque d’influence la façon dont vous le dresserez. Tâchez d’apporter une importance particulière à la socialisation pour neutraliser son aversion pour les étrangers et les autres chiens. Le processus durera probablement durant toute la vie de votre chien. En bas âge, permettez-lui aussi de découvrir une foule d’environnements, de bruits et faites-lui découvrir les voyages en voiture, pour qu’il soit plus à l’aise plus tard.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Sourire chien canaan adulte

L’entretien et le toilettage du chien de Canaan

Un brossage hebdomadaire suffira pour prendre soin de son pelage épais. Lors de la période de mue, qui se déroule par année, brossez-le plus souvent pour l’aider à se débarrasser des poils morts.

Prenez soin des yeux et des oreilles à chaque semaine et entretenez les ongles à chaque mois, si nécessaire. N’oubliez pas non plus de détartrer les dents du chien avec une brosse ou un jouet à mâcher!

Limitez le bain au strict minimum, soit une fois aux trois mois environ.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Liens utiles

Club français: http://www.canaanclubdefrance.fr/fr/topic/index.html

Races de chiens similaires

 

Crédits photo
1) Samorodokhanaaana sur http://www.ruscanaan.ru, CC BY-SA 3.0
2) Arikk sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *