Le manx

Chat manxAutre nom : Chat de l’île de Man

Catégorie: Chats à poil court

Région d’origine: Royaume-Uni

Poids: 3.5 à 5.5 kilogrammes (8 à 12 livres)

Faits divers

  • C’est un des rares chats à ne pas posséder de queue.
  • Plusieurs spécimens sont mort-nés ou décèdent en bas âge à cause d’un défaut génétique nommé le syndrome de manx.
  • Ses pattes, très longues, lui permettent de faire des bons tout à fait prodigieux.
  • La légende raconte que ce chat serait le dernier à être monté sur l’arche de Noé, qui sauva les animaux du grand déluge. Malheureusement, la porte se serait refermée sur sa queue, qui fut alors sectionnée.

Le gène M

Le manx fait partie des races de chat affectées par une mutation génétique. Nommé M pour manx, ce gène engendre principalement l’absence de la queue chez les spécimens.

Dans les faits, il perturbe le bon développement de la colonne vertébrale et de la moelle épinière chez l’embryon.  Le gène peut s’exprimer de différentes façons. Si sa perturbation est considérée comme « légère », il peut engendrer une absence de queue ou la formation d’une queue partielle, composée de quelques vertèbres. Cette caractéristique détermine la catégorie de manx, tel que décrit dans la section suivante.

Si la perturbation du développement est majeure, la partie postérieure de la moelle épinière du spécimen peut être défectueuse. Le chat touché peut être incontinent, souffrir du phénomène de « galop de lapin » ou encore souffrir d’une colonne vertébrale mal fermée. D’autres anomalies congénitales secondaires peuvent se manifester.

Pour qu’un chaton puisse naître, il faut que le gène ne soit présent qu’en une dose dans son bagage génétique. Si le M s’exprime deux fois, les fœtus mourront malheureusement dans l’utérus de leur mère au stade d’embryon. C’est pourquoi on croise souvent un manx avec un chat d’une autre race pour ne pas prendre de risques.

En conclusion, vous devinez que l’élevage de cette race est lourdement compliquée par l’imprévisibilité du gène M.

Manx blanc couche

Les catégories de manx

Il existe quatre catégories de chat manx :

  • Le rumpy : La queue est totalement absente et on sent même un léger creux à l’endroit où elle devrait se trouver.
  • Le rumpy-riser : Sa queue est très courte, composée de deux à trois vertèbres sacrées. Elle est recouverte par une touffe de poils plus longs.
  • Le stumpy : La queue est recouverte de une à trois vertèbres caudales. On parle souvent de queue nouée dans le cas du stumpy.
  • Le longy : On le nomme aussi tailed Manx. Sa queue est presque normale, ce qui le disqualifie des expositions félines.

L’origine du manx

La race est issue de l’île de Man dans la mer d’Irlande : sa provenance explique son nom! La mutation génétique s’est produite à un moment inconnu de l’histoire mais on sait que le manx servait à la dératisation des fermes il y a déjà 250 ans. Les éleveurs britanniques découvrent l’aspect particulier du chat vers le 19e siècle et la race gagne en popularité assez rapidement. Elle est reconnue à la fois par les britanniques et les américains vers la fin du 19e siècle.

Comme plusieurs de ses congénères, le Manx vécut une perte de popularité vers les années 30 et durant la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd’hui, il semble revenu à la mode!

Le caractère du manx

Le tempérament de ce compagnon est fort apprécié par ses maîtres. Il est à la fois docile et curieux, toujours de bonne humeur et très affectueux. Il est de nature calme et casanière mais il est tout de même capable de trouver du plaisir dans le jeu! On le compare parfois à un chien car il est prêt à apprendre une foule de trucs pour faire plaisir à ses maîtres.

Le manx n’est pas aussi accueillant avec les étrangers: il a tendance à se montrer protecteur lorsqu’il est sur son territoire.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1) Image libre de droits
2) Joseph Mischyshyn, CC BY-SA 2.0

Autres races de chat

2 réflexions au sujet de « Le manx »

  1. j’aie un manks elle est comme vous décriver cette races de chats sauf que des fois elle s’assoie devant moi me fixe du regard souvent pendant plusieurs minute sa en deviens gênant si a s’aperçoit que je las regarde pas soie j’écoute la tv etc a me snape pis a fait mal las ..pourquoi a fait sa

    1. La même réaction avec machatte de 3 ans dont j’ai faite l’acquisition il y a 3 mois d’un monsieur qui devait s’en départir cause problème respiratoire. J’apprends à la connaître de jour en jour .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *