Comment réprimander son chat

Chat reprimandeFaire de la discipline auprès de son animal est une chose que bien des maîtres détestent faire. Il est ingrat de punir un être aussi mignon et innocent! Pourtant, la réprimande est une partie essentielle de l’éducation!

Lorsque bien exécutée, elle efface rapidement un mauvais comportement.
Lorsqu’elle est trop douce, le chat risque de ne pas comprendre son erreur et le problème persistera.
Lorsqu’elle est disproportionnée, vous nuirez au bien-être de l’animal et une relation de peur pourrait se développer entre vous deux.

Les punitions à éviter

Punir en différé : Votre animal doit bénéficier d’une période d’immunité complète lorsque vous vous absentez de la maison. Il ne sert à rien de le punir pour avoir griffé les rideaux si vous êtes incapables de le prendre sur le fait : il ne sera pas capable d’associer la réprimande à sa cause et il recommencera. Pire, vous aurez l’air d’un vilain dictateur! Ne croyez pas que vous pouvez placer votre compagnon devant le fait accompli (en lui plaçant la tête devant le rideau ou ses excréments) et lui faire comprendre pourquoi vous le punissez. L’association n’est malheureusement pas aussi simple.

Frapper son chat : La violence faite aux animaux n’est pas plus acceptable que la violence faite aux humains! Il existe des façons beaucoup plus efficaces et responsables de corriger un comportement.

Nettoyer devant le chat : Si votre chat a fait ses besoins sur le sol, ne nettoyez pas pendant qu’il est sur les lieux. Les comportementalistes mentionnent que cela pourrait l’encourager à recommencer.

Avoir un maître plus permissif : Votre chat risque d’être très confus si ses agissements sont tolérés par certaines personnes mais que d’autres le punissent. Entraînez tout le monde à utiliser la même approche, sinon l’affection du chat pourrait bien se rediriger vers les maîtres les plus gentils!

Les bonnes façons de réprimander

Prendre par la peau du cou : Réservez cette méthode pour les chatons et les jeunes chats. Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas douloureux pour eux de se faire prendre par la peau du cou : la mère le fait fréquemment pour transporter ses petits. En immobilisant l’animal quelques secondes et en utilisant un « non » sec, vous lui rappelez que vous êtes le maître et que son comportement n’est pas acceptable.

NON! : Parfois, un simple « non » ferme et prononcé au bon moment peut suffire à faire comprendre votre mécontentement. Certains chats sont moins têtus ou plus intelligents que d’autres! Notez que c’est l’intention et non pas le mot lui-même qui fera comprendre au chat sa bêtise : un « non » mielleux ne vaudra pas grand-chose.

Utiliser le vaporisateur : Cette méthode est nettement préférable à la douleur physique qu’une petite tape pourrait infliger. Comme vous n’avez pas de contact direct avec votre animal, il n’associe pas directement le jet à vous : certains chats le verront plutôt comme une « punition divine » et ils cesseront assez rapidement leur geste. Encore une fois, rappelez-vous que le vaporisateur doit être utilisé sur le fait même, pas en différé!

Ai-je d’autres outils que la punition?

Bien sûr! N’oubliez pas de lire notre article sur comment récompenser son chat.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Petra15 sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Races de chat en vedette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *