L’hyperthyroïdie du chat

Chat avec hyperthyroidieL’hyperthyroïdie est le désordre hormonal le plus commun chez les chats âgés. Lorsque la thyroïde produit trop d’hormones, le métabolisme de l’animal se met à travailler à un rythme plus rapide (le rythme cardiaque accélérant de façon marquée) et les conséquences de cette maladie peuvent éventuellement devenir fatales si elle n’est pas identifiée à temps.

Les causes de l’hyperthyroïdie

La cause principale (98%) de cette maladie est la présence de nodules bénins (donc non cancéreux) sur les glandes thyroïdes du chat. Dans 1% à 2% des cas, on parle plutôt d’une tumeur cancéreuse.

L’âge est l’autre facteur majeur entrant en considération pour expliquer l’apparition de la maladie. L’hyperthyroïdie se développe surtout chez les chats âgés (10 ans en moyenne). Les chats atteints d’un cancer de la thyroïde sont aussi plus à risque de la développer.

Note : Certaines études mentionnent des facteurs comme le type de nourriture ingérée, le type de litière utilisée ainsi que la génétique parmi les autres causes possibles.

Les symptômes de l’hyperthyroïdie

Les symptômes de l’hyperthyroïdie sont nombreux. En voici les principaux :

  • Perte de poids anormale (la perte d’appétit ne survenant qu’un peu plus tard)
  • Vomissements
  • Diarrhées
  • Consommation accrue d’eau
  • Changement majeur de comportement (hyperactivité, agressivité, irritabilité)
  • Nervosité
  • Intolérance à la chaleur
  • Accélération du rythme cardiaque ou tachycardie
  • Tumeur palpable au niveau de la glande thyroïde

Notez que tous les symptômes n’ont pas besoin d’être présents pour craindre la présence de la maladie chez votre chat.

Parmi les complications possibles de la maladie, si cette dernière n’est pas traitée à temps, on retrouve l’hypertension artérielle, l’hypertrophie cardiaque, l’insuffisance rénale ainsi que la mort.

chat colere trouble thyroide

Certains chats deviennent très agressifs à cause de cette maladie.

Comment soigner l’hyperthyroïdie? Les traitements

Il existe plusieurs traitements pour soigner l’hyperthyroïdie chez un chat.

On peut d’abord procéder par un traitement médical en offrant un médicament qui bloque la synthèse des hormones thyroïdiennes. Comme il ne règle pas le problème à la source, il doit être administré pour le reste de la vie du chat et certains effets secondaires peuvent survenir dans 15% des cas.

Les deux autres traitements, qui ont l’avantage d’être définitifs, sont beaucoup moins fréquents. On peut d’abord retirer les tissus anormaux par le biais d’une intervention chirurgicale, une opération risquée même si elle est confiée à un chirurgien vétérinaire expérimenté. On peut enfin procéder à l’irradiation de la glande thyroïde, ce qui nécessite un équipement de pointe et une mise en quarantaine du chat pendant quelques semaines. Cette intervention est toutefois la plus efficace.

En plus des traitements ci-haut, pour rétablir l’état de santé de votre chat, il est aussi primordial de soigner les  complications de l’hyperthyroïdie, comme par exemple l’insuffisance rénale et l’hypertension artérielle. Votre vétérinaire devra également faire un suivi ponctuel de son état de santé.

 

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) tanakawho sur Flickr, CC By 2.0
2) Luis Miguel Bugallo Sánchez sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Races de chats en vedette