Ski joering chiens

Le ski joëring est un sport d’hiver importé de la Scandinavie. Le concept est simple : un skieur de fond et son chien, reliés par une longe élastique, filent à toute vitesse sur un parcours. D’autres pratiquent plutôt ce sport avec un cheval ou un poney.

Même si les compétitions commencent tout juste à se faire connaître, l’activité s’avère très attirante pour les amoureux de la neige et des chiens. Pour en découvrir les bases, suivez le guide!

Navigation rapide
1) Démonstration vidéo
2) L’équipement de ski joëring
3) Mon chien est-il admissible?
4) Pourquoi pratiquer ce sport?
5) Les compétitions
6) Autres questions fréquentes

Démonstration vidéo

Pour débuter, voici une entrevue réalisée l’an dernier par Ruby TFO avec Murielle Ovenden, compétitrice en ski joëring canin.

Retour en haut

L’équipement de ski joëring

L’équipement pour démarrer ce sport est moins dispendieux qu’on pourrait le penser! Vous aurez besoin de trois items :

  • Une ceinture « harnais » pour l’humain. Elle sert de point d’attache à la longe tout en offrant un support confortable à votre dos.
  • Une longe de type « bungee », qui vous relie à votre chien tout en amortissant les coups. Cela évite de vous déstabiliser lors des changements de vitesse de votre partenaire.
  • Un harnais spécialement conçu pour tirer de façon confortable, comme celui qu’utilisent les chiens de traîneau.

Évidemment, vous aurez besoin d’une bonne paire de skis! On recommande généralement l’utilisation de skis de patin, qui ne doivent pas dépasser 1.5 mètres de longueur pour ne pas gêner l’animal.

Acheter l’équipement sur Amazon

Retour en haut

Mon chien est-il admissible?

Il y a un critère essentiel pour se lancer dans le ski joëring : aimer courir et tirer. Tant que vous retrouvez ce plaisir chez votre partenaire, la race importe peu!

Bien entendu, certains toutous sont plus efficaces que d’autres. Musculature imposante, historique comme chien de traîneau, obéissance… et, dans la mesure du possible, un poids supérieur à 30 livres.

En conclusion, c’est un sport qui peut nuire au développement des articulations des jeunes chiots. Attendez au moins qu’il atteigne l’âge de 12 mois avant de commencer (18 mois dans le cas du ski joëring) et ne faites pas courir un chien qui souffre de troubles articulatoires.

Retour en haut

Pourquoi pratiquer ce sport?

Voici les avantages de se lancer :

  • Avec des vitesses de pointe qui franchissent parfois la barre des 40 km/h, le ski joëring peut s’avérer très excitant!
  • C’est une excellente façon de défouler son chien et lui offrir un meilleur équilibre psychologique.
  • Comme plusieurs groupes musculaires sont travaillés simultanément, l’activité est idéale pour le conditionnement physique, pour vous comme pour le chien!
  • Vous passerez du temps de qualité avec votre compagnon.

Retour en haut

Les compétitions

Les courses se déroulent sur un parcours plat ou avec relief. L’objectif est bien entendu de couvrir la distance déterminée le plus rapidement possible. En ski joëring, les départs sont souvent à intervalles : les compétiteurs ne quittent pas la ligne de départ tous en même temps. Il existe toutefois des conventions pour faciliter les dépassements, s’il y a lieu.

Au Québec, bien que la discipline soit très peu connue, plusieurs compétitions ont lieu à chaque hiver! Sports Canins Attelés Québec présente un calendrier des principaux événements de ski joëring au Québec.

Retour en haut

Autres questions fréquentes

Où puis-je pratiquer ce sport?

Près de Québec, il est possible prendre des cours ou de payer un accès journalier aux pistes chez Plein Air Canin. Sinon, une simple piste de ski de fond se prête très bien au ski joëring : il suffit simplement de vous assurer que les chiens sont autorisés.

Que faire lorsque la neige commence à fondre?

À l’arrivée du printemps, pourquoi ne pas vous lancer dans le canicross ou le bikejoring? Ces deux activités arborent plusieurs ressemblances avec le ski joëring, sauf qu’elles s’effectuent respectivement à la course ou sur vélo. Comme votre chien est habitué de tiré, il risque d’adorer lui aussi!

Y a-t-il des risques pour la santé de mon animal?

Tel que mentionné plus haut, votre chien devra avoir terminé sa croissance afin de ne pas mettre en péril la santé de ses articulations. Ensuite, tant que vous respectez la capacité d’exercice de votre compagnon, tout devrait bien se passer.

Retour en haut

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Photobobil sur Flickr, CC BY 2.0