Maladie addison chien eau portugaisAutre nom: Hypoadrénocorticisme, insuffisance surrénalienne

La maladie d’Addison est caractérisée la production insuffisante d’hormones par les glandes adrénales, situées près des reins. Ces hormones, les minéralocorticoïdes (cortisone) et les glucocorticoïdes (aldostérone), sont critiques au bon fonctionnement de la santé canine et peuvent causer plusieurs troubles de santé lorsqu’elles sont présentes en nombre insuffisant.

Les causes de la maladie d’Addison

La maladie est souvent provoquée par la destruction progressive des fonctions des cellules surrénales par le système immunitaire. Quelques facteurs influencent son apparition:

Le sexe: Les femelles sont plus souvent atteintes que les mâles.

L’âge: L’âge moyen auquel la maladie apparaît chez un chien est d’environ 4 ans.

La génétique: Certaines races (voir plus bas) sont plus à risque.

Dans certains cas, l’administration d’autres traitements ou la présence de tumeurs peuvent aussi être en cause.

Les symptômes de maladie d’Addison

Les symptômes de l’insuffisance surrénalienne sont assez vagues et génériques, si bien que les vétérinaires peuvent prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant de réussir à identifier cette maladie. Parmi les signes cliniques, on parle notamment de:

  • Perte d’appétit
  • Léthargie
  • Vomissement
  • Diarrhée avec ou sans présence de sang
  • Perte de poids
  • Soif accrue
  • Fréquence d’urine accrue
  • Tremblements

Il peut aussi se produire ce qu’on surnomme une crise addisonnienne, soit un épisode aiguë de la maladie. Les vomissements et la diarrhée seront plus importants et le chien peut être en état de choc. Un pouls plus faible et des douleurs à l’abdomen sont d’autres symptômes qui peuvent être rapportés.

Traitements pour la maladie d’Addison

Lors d’une crise aiguë, il sera important de réhydrater le chien à l’aide de perfusions et de rééquilibrer le désordre en électrolyte. Une hospitalisation peut être requise.

L’hypoadrénocorticisme se traite aussi en administrant des glucocorticoïdes à l’animal pour répondre à l’insuffisance en cortisone. Cela demandera un suivi régulier pour voir comment il répond aux traitements et réajuster les doses au besoin. L’administration du traitement devra se faire pour toute la vie du chien.

Les races à risque

Bien que tous les chiens soient à risque de développer cette maladie un jour, des prédispositions génétiques peuvent grandement influencer les chances que cela se produise chez votre chien. Voici certaines des races les plus à risque:

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.