Télétravail avec son chien : petit guide de survie

La pandémie a amené son lot d’apprentissages et de défis. Parmi ceux-ci, beaucoup de travailleurs ont eu le loisir de goûter aux plaisirs du télétravail. Travailler de la maison vient avec plusieurs avantages : moins de temps gaspillé dans la circulation, économie de carburant, plus de temps avec la famille… et, par le fait même, plus de temps avec nos animaux!

Travailler avec un ou plusieurs chiens n’est pas évident. Si vous vous apprêtez à adopter un animal ou si vous vivez actuellement dans cette situation, voici nos conseils pour rendre le télétravail plus facile.

L’importance de faire de l’exercice

Rares sont les chiens qui peuvent passer une journée entière sans avoir la bougeotte. À moins d’avoir une cour arrière pour se dégourdir, votre compagnon risque fort de manquer de stimulation avant que vous éteigniez votre écran.

Dans l’idéal, votre chien devrait avoir au moins deux moments d’exercice avec vous avant la fin de votre journée de travail. Une première marche au réveil, par exemple, permet de commencer en beauté et de se dégourdir les pates. Puis, lui offrir une activité sportive en cours de journée est la meilleure façon de vous acheter un peu de paix en après-midi. Si vous n’avez pas le temps d’aller marcher au dîner, pouvez-vous lui lancer la balle dans la cour arrière? Un peu de créativité donnera de bons résultats.

Si plusieurs personnes habitent à la maison, c’est encore mieux : une personne peut s’occuper de la sortie du matin et la deuxième ira prendre la marche sur l’heure du dîner.

Misez sur la stimulation intellectuelle

Il y a plusieurs façons de distraire un chien sans lui offrir directement de l’attention!

Vous connaissez sans doute les jouets KONG, qui sont creux et dans lesquels on peut insérer une mixture de nourriture. Pourquoi ne pas lui offrir une collation (ou un repas complet) dans un KONG?

Certains y mettent un mélange de beurre d’arachides et de croquettes, d’autres y vont de recettes plus élaborées… et pour prolonger le plaisir, vous pouvez le mettre d’abord au congélateur! Votre chien appréciera le défi et travaillera pendant un bon petit moment à obtenir sa nourriture.

Les autres jouets qui distribuent les croquettes peuvent aussi être envisagés pour les mêmes raisons. Attention à ceux qui ont de petits morceaux pouvant être ingérés, et qui mériteraient une supervision de votre part.

Voir aussi : Nos meilleures recettes de KONG

Mâchouiller, ça fait du bien

Eh oui, encore une fois, c’est avec la gueule de votre chien que vous allez pouvoir le calmer 🙂 avoir un os à gruger ou des friandises dentaires qui prennent du temps à consommer, par exemple, aidera à occuper et à calmer le canidé qui ne sait pas quoi faire de son temps.

Résistez aux caprices et offrez-lui de la solitude

Il est normal que votre chien vienne quémander régulièrement de l’attention. Si vous vous laissez régulièrement distraire, cela renforcera son comportement et il prendra l’habitude de le faire. Le déconfinement risque alors d’être bien difficile puisque vous aurez disparu du paysage!

Évitez autant que possible que votre chien ait accès à votre espace de travail, et s’il gémit pour entrer, apprenez à lui dire non. Votre chien devrait avoir un lieu confortable et réconfortant où s’installer. Son lit, ses jouets et ses os s’y trouveront. Ce n’est donc pas un espace de punition! Il pourrait être pertinent de garder cet espace fermé à l’aide d’un enclos.

En gardant le contrôle sur les moments d’interaction avec votre chien, vous limitez votre stress tout en lui apprenant à passer du temps tout seul. Ceci est critique si vous prévoyez retourner travailler au bureau un jour.

Gardez le contrôle sur la sonnette

Vous avez régulièrement des livraisons à la maison? Vous pourriez laisser une petite affiche dehors pour demain aux livreurs de laisser les colis sans sonner, pour éviter les poussées d’enthousiasme du chien.

Finalement… apprenez à décrocher

Vos collègues de travail ont eux aussi des situations complexes à gérer à la maison. Vous savez vous montrer compréhensif lorsque les enfants d’un collègue interrompent la réunion : ils feront de même avec vous, même si votre chien se manifeste pendant une réunion! Fermez simplement le micro quelques instants, le temps qu’il se calme.

La vie est trop courte pour s’imposer la perfection. Ne cherchez donc pas à cacher vos animaux dans un placard, mais visez plutôt un équilibre.

Charles Bernard