L’insuffisance rénale chez le chien

Insuffisance des reins chienL’insuffisance rénale est un trouble de santé lié à la défaillance soudaine ou chronique du fonctionnement des reins chez votre chien.

Les reins ont généralement trois fonctions : filtrer les déchets, maintenir l’équilibre entre l’eau et les électrolytes et produire des hormones. Comme le chien a besoin de reins fonctionnels pour survivre, son état de santé risque de se dégrader au fur et à mesure que les cellules rénales commencent à mourir.

Cette maladie existe sous deux formes : aiguë et chronique. Comme les différences entre celles-ci sont importantes, nous les traiterons séparément. Pour les différencier, gardez seulement en tête que la première est soudaine alors que l’autre est progressive.

L’insuffisance rénale aiguë chez le chien

Les causes

Les causes les plus communes de l’insuffisance rénale aiguë sont les suivantes;

  • Une mauvaise circulation sanguine suite à une hémorragie grave;
  • Une blessure aux reins;
  • Une infection de type pyélonéphrite ou glomérulonéphrite (deux infections rénales);
  • Une maladie affectant indirectement les reins comme la leptospirose, la piroplasmose ou la leishmaniose;
  • Un calcul urinaire dans la vessie ou dans l’urètre;
  • L’absorption de certains médicaments ou produits toxiques.

Les maladies rénales sont souvent plus communes chez les chiens âgés.

Les symptômes

Il est difficile de diagnostiquer soi-même une maladie rénale car les symptômes sont assez communs. On parle ici d’abattement, d’une perte marquée d’appétit, de vomissements, de diarrhées et de troubles urinaires. Dans certains cas, l’haleine peut aussi adopter une odeur d’urée.

Les traitements

Le vétérinaire pourra poser son diagnostic à l’aide d’une prise de sang : il pourra rapidement vérifier si les toxines sont présentées en quantité anormale dans le sang. Des tests supplémentaires pourront ensuite aider à identifier la cause de l’insuffisance rénale aiguë.

Le traitement se base d’abord sur une perfusion pour aider à éliminer le surplus de toxines dans le sang (le rein ne pouvant plus accomplir sa fonction de base). Le chien sera hospitalisé et on pourra lui offrir de la médication contre les vomissements et la diarrhée, tout en fournissant une alimentation adaptée à la situation.

Ensuite, si nécessaire, on pourra s’attaquer à la cause du problème. Comme les reins auront été fragilisés, un suivi vétérinaire est conseillé par la suite.

L’insuffisance rénale chronique chez le chien

Les causes

L’insuffisance rénale chronique, comme elle est beaucoup plus furtive que la précédente, découle plutôt des causes suivantes :

  • Une malformation congénitale des reins;
  • Une infection chronique des reins, avec ou sans pierre;
  • L’hypertension artérielle;
  • Une maladie auto-immune telle que le lupus;
  • L’insuffisance rénale aiguë peut aussi endommager les reins de façon permanente et provoquer la maladie sous forme chronique.

Les maladies rénales sont souvent plus communes chez les chiens âgés.

Chien âgé insuffisance des reins

Les symptômes

La maladie se développe sur plusieurs mois ou années avant que les symptômes soient vraiment évidents.

On remarque d’abord une augmentation de la consommation d’eau et de la quantité d’urine produite par le chien, ce qui se traduit parfois par de l’incontinence. L’appétit devient de plus en plus faible et votre compagnon perd du poids en plus de voir son pelage devenir plus terne. En progressant, l’insuffisance rénale chronique provoque d’autres symptômes comme les vomissements, la diarrhée, un sentiment d’abattement chez le chien et des ulcères dans la gueule.

Parmi les signes moins communs, on retrouve un affaiblissement des os (se traduisant par des fractures), de l’hypertension artérielle, une cécité soudaine, des dépôts de phosphore ou de calcium sur la peau et des saignements dans l’estomac ou les intestins. L’accident cérébro-vasculaire peut aussi faire partie des complications, tout comme les dégâts au cœur.

Les traitements

Suite au diagnostic de la maladie par un vétérinaire (encore une fois à l’aide d’une prise de sang et d’un test d’urine), il faudra mettre en place une alimentation appropriée qui compensera pour les fonctions rénales affaiblies de votre chien. Celle-ci sera généralement faible en phosphore et en protéines (mais avec des protéines de qualité élevée). Le chien devra aussi boire abondamment. Des suppléments ou de la médication peuvent aussi être prescrits comme traitements.

Lors d’une crise, il faudra amener le chien chez le vétérinaire et éliminer les déchets accumulés par le sang à l’aide d’une perfusion.

L’insuffisance rénale chronique ne peut pas être guérie : on peut simplement ralentir sa progression avec les traitements appropriés. La supervision d’un vétérinaire compétent sera essentielle pour prolonger la vie de votre chien.

 

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Celsim Junior sur Flickr, CC BY 2.0
2) Trevor Hurkbut sur Flickr, CC BY 2.0

Races de chien en vedette