L’ichtyose chez le chien

Chien ichtyoseL’ichtyose est une maladie de la peau d’origine génétique qui affecte surtout le golden retriever. Elle est très commune : ce seraient environ 30% des chiens qui en développent les symptômes aux États-Unis ou en Europe. Elle est caractérisée par l’accumulation de squames sur la peau du chien.

Les causes de l’ichtyose

L’ichtyose est principalement causée par une mutation génétique présente chez les golden retrievers. Un chien atteint par cette mutation ne va toutefois pas développer la maladie de façon automatique.

La transmission par les reproducteurs se fait par mode autosomal récessif, ce qui veut dire que les deux parents doivent porter le gène pour que l’enfant soit à risque de souffrir un jour de la maladie. Il faut tout de même comprendre qu’un chien d’apparence saine peut porter un gène « dormant ».

Outre le golden retriever, les races les plus à risque sont le norfolk terrier, le jack russell terrier et le bouledogue américain.

Les symptômes de l’ichtyose

Les symptômes se manifestent assez jeune, généralement entre 1 et 18 mois de vie. La peau est alors maculée de squames (fine lamelle de peau qui se détache) de couleur blanchâtre ou noirâtre. Les squames apparaissent surtout sur le ventre et le tronc.

La peau, par conséquent, devient sèche, rugueuse et souvent hyper-pigmentée. Le pelage est lui aussi plus terne. Cette condition donne un air malade à votre chien.

Comment soigner l’ichtyose d’un chien? Les traitements

Il est impossible de la guérir: c’est une maladie qui devrait être traitée tout au long de la vie de votre animal.

Des brossages plus fréquents, l’utilisation d’un shampooing dermatologique spécial et une alimentation riche en acides gras l’aideront à avoir une peau plus en santé.

Peut-on dépister l’ichtyose?

Il est possible d’utiliser un dépistage par Antagène afin de vérifier si un chien est porteur du gène responsable. Cette méthode sera surtout utilisée par ceux qui souhaitent reproduire un golden retriever et qui veulent vérifier s’il y a un risque de contamination pour sa descendance. Il est en effet recommander de ne pas accoupler des chiens atteints afin de limiter sa propagation.

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Races de chien en vedette