La chondrodysplasie chez le chien

Chondrodysplasie chienLa chondrodysplasie est un syndrome qui entraîne le mauvais développement du cartilage et des os chez le chien. Il se présente sous différents degrés de sévérité et ne peut pas directement être traité. Les membres sont généralement plus courts que la normale et une foule de conséquences plus ou moins graves pourraient découler de ce « nanisme canin ».

Le saviez-vous?

Certaines races de chien ont été sélectionnées spécialement à cause de leur chondrodysplasie. Le basset hound n’aurait jamais existé sans cette mutation génétique, pas plus que le teckel! La sélection a toutefois été effectuée de manière à ce que les chiens se retrouvent avec un squelette « plutôt normal » en bout de ligne.

Les causes de la chondrodysplasie

Les causes de la chondrodysplasie sont génétiques. Il faut qu’au moins un des deux parents ait été porteur du gène fautif pour que la progéniture ait une chance d’être atteinte, mais sachez qu’il est possible d’être porteur sans souffrir soi-même de chondrodysplasie.

Les races les plus à risque sont les suivantes :

Les symptômes de la chondrosplasie

On peut identifier ce syndrome par son effet sur le développement des différentes parties de l’anatomie canine. La différence ne seront pas visibles à la naissance mais seront détectables vers le 5e ou 6e mois de vie.

Pattes : Ses pattes, bien qu’aussi longues les unes que les autres, seront anormalement courtes en proportion avec le reste du corps. Elles peuvent aussi être incurvées.

Tête : Il est possible que sa tête soit plus grosse, que sa mâchoire inférieure soit protubérante et que sa mâchoire supérieure soit en retrait.

Dos : Le chien porte le dos long et peut souffrir de déviation vertébrale.

Enfin, la boiterie, les hernies discales et l’apparition d’arthrite sont des symptômes très communs chez les chiens atteints.

Comment soigner la chondrodysplasie d’un chien? Les traitements

Si la condition n’entraîne pas de troubles locomoteurs sérieux ou des douleurs difficiles à vivre pour le chien, la chondrodysplasie ne sera pas nécessairement traitée.

Le vétérinaire déterminera avec vous la marche à suivre pour que la vie de votre chien soit la plus agréable possible. Il est possible de procéder à une ostéotomie pour réaligner les os et les vertèbres. Pour soulager sa douleur, on peut aussi lui prescrire des anti-inflammatoires ou des antidouleurs.

Des suppléments de chondroïtine ou de glucosamine aideront à limiter les risques d’arthrite. Enfin, il est important de surveiller le poids du chien pour qu’il ne devienne pas obèse : cela lui rendra la vie plus difficile.

Attention à la reproduction!

Un animal atteint de chondrodysplasie ne doit absolument pas se reproduire pour éviter que sa descendance soit elle aussi atteinte du même trouble de santé.

 

Note : Nos articles sur la santé animale ne remplacent en aucun cas l’expertise ou le diagnostic d’un vétérinaire. Ils ont pour but de vulgariser l’information médicale et de vous aider à faire des choix responsables et mieux comprendre les implications de chaque trouble de santé.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Jimapics sur Flickr, CC BY-SA 2.0

Races de chien en vedette