Le puggle

Puggle chien

Appréciation des lecteurs

Le puggle
4 (80%) 4 votes

 

 

Faits divers

  • Il est issu du croisement entre le beagle et le carlin (pug). Ce n’est pas encore une race reconnue officiellement; on appelle plutôt ce type de chien un « designer dog » à cause des visées esthétiques de la sélection.
  • Sa popularité en fait un candidat idéal pour les éleveurs malhonnêtes qui souhaitent faire un coup d’argent. Lisez nos conseils pour choisir un éleveur responsable plus bas sur cette page.
  • La reproduction « volontaire » de ces deux races a seulement commencé dans les années 90.

Autres noms : Bug, Buggle, Peagle

Hauteur au garrot : De 25 à 38 centimètres (10 à 15 pouces)

Poids : De 7 à 14 kilogrammes (15 à 30 livres)

Longévité (espérance de vie) : Il vit en moyenne de 10 à 15 ans.

Poil : Son poil a deux épaisseurs. Le sous-poil est court et dense alors que la couche externe est légèrement plus longue et douce.

Couleur : Il peut être de couleur fauve, rouge, tan, citron ou noir. Il existe aussi des spécimens particolores, qui combinent une de ces couleurs avec le blanc.

Vie en appartement : Il s’adapte très bien à la taille d’un appartement. Par contre, sa tendance à aboyer ou à hurler à la lune risque de causer des frictions avec le voisinage, surtout dans un immeuble mal isolé.

Type de chien : Chien de compagnie

L’origine du puggle

C’est probablement l’éleveur américain Wallace Havens, du Wisconsin, qui est venu le premier avec le terme puggle. C’est vers les années 80 et 90 que les premières reproductions « accidentelles » de beagles et carlins ont eu lieu; en voyant l’apparence amusante et le bon tempérament de la portée, certains ont décidé de répéter l’expérience. La popularité de ces chiens s’est vite envolée!

À l’heure actuelle, peu d’efforts sont faits pour créer une race officielle et uniforme.

L’alimentation du puggle

Priorisez la nourriture sèche à la nourriture humide pour aider à combattre l’accumulation de tartre, impliqué dans les maladies buccodentaires canines. Elles sont plus communes chez les petits chiens.

Sa parenté avec le carlin peut aussi lui occasionner des problèmes de flatulences. Voici quelques conseils pour tenter d’en diminuer la portée :

  • Ralentissez l’ingestion de votre chien en lui achetant un bol anti-glouton ou un bol interatif.
  • Évitez certains aliments comme le maïs ou les brocolis.
  • Tentez d’utiliser une viande différente; selon PetPugDog, chaque carlin n’a pas les mêmes sensibilités alimentaires.

Prenez note que le changement d’alimentation peut accentuer les gaz sur une période d’une à deux semaines.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Le caractère du puggle

C’est un compagnon affectueux et doux qui s’intégrera très bien à la famille. Il s’entend bien avec les enfants de tous âges et c’est un bon partenaire de jeu avec son côté vif et énergique. Par contre, c’est un chien assez têtu qui n’écoute pas toujours son maître.

Il a de bonnes chances d’être un chien aboyeur. Même s’il est gentil avec les étrangers et qu’il s’entend bien avec les autres chiens, il peut aussi japper pour démontrer son excitation. Il peut être tenté de poursuivre les autres petits animaux si son instinct de chasseur se manifeste.

Son comportement est moins prévisible que celui d’un chien de race puisqu’il pourrait adopter davantage de traits du beagle ou du carlin. Observez bien les chiots dans leur environnement avant de faire un choix!

Chiot puggle

Choisir un éleveur de puggle

Ce n’est pas parce qu’un puggle est dispendieux que son vendeur est nécessairement une personne fiable. Plusieurs chiens hybrides comme le le morkie, le labradoodle et le cockapoo sont vus comme des chiens « rentables » à cause de leur popularité, ce qui peut pousser des gens sans scrupules à les élever de façon intensive ou sans vraiment se soucier de l’éducation. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver un éleveur responsable :

  • Ne versez aucun acompte ou paiement avant d’avoir visité les lieux de l’élevage. Assurez-vous qu’un nombre raisonnable de chiots s’y trouve (personne n’a le temps de gérer une 50aine d’animaux en même temps) et que les animaux vivent au sein de la famille. Votre chiot devrait aussi avoir accès à plusieurs jouets stimulants.
  • Assurez-vous que l’éleveur fasse le dépistage des maladies héréditaires chez les parents afin de maximiser les chances que votre compagnon soit en santé. Demandez à voir les résultats de ces tests et demandez une garantie de santé.
  • Discutez avec les anciens clients de cet éleveur pour vous assurer qu’ils ont eu une bonne expérience et qu’ils n’ont eu aucune « mauvaise surprise » avec leur animal.
  • Généralement, les bons éleveurs chercheront à bien vous connaître pour savoir si vous êtes un bon maître potentiel pour leur animal. S’il ne se soucie même pas un peu de votre situation, il se fout probablement de ses protégés.
  • Prenez vos précautions lorsque vous consultez les sites d’annonces classées qui vendent des animaux. Ce sont des fenêtres privilégiées pour la vente d’animaux par les usines à chiots, qui font de l’élevage dans de très mauvaises conditions.

En faisant attention, vous aidez à éradiquer les mauvaises personnes qui ne vendent des chiens qu’avec un but lucratif!

L’activité physique du puggle

C’est un compagnon avec des besoins modérés en activité physique : de petites promenades devraient suffire à le satisfaire! Vous pouvez aussi jouer à la balle avec lui, faire de courtes séances d’obéissance ou l’emmener courir dans un parc à chien avec enclos.

Certains chiens aiment aussi la nage! Par contre, donnez-leur toujours une veste de sauvetage pour vous éviter les accidents fâcheux dans l’eau.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du puggle

Même s’il est issu du croisement entre deux races, il ne faut pas croire qu’il est automatiquement protégé contre les maladies de type héréditaire. En fait, il est sujet à hériter des mauvais gènes de ses deux parents, le cas échéant. Voici les troubles de santé les plus communs :

Il est essentiel de choisir un éleveur qui dépiste les troubles de santé héréditaires chez ses chiens reproducteurs et qui peut vous prouver les résultats de ces tests. De plus, une garantie de santé substantielle (2 ans) est généralement offerte avec un chien de race. Enfin, tenez-vous loin des usines à chiot et faites très attention si vous achetez d’un site d’annonces classées.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé

L’éducation du puggle

Comme c’est un chien très têtu, il faudra faire preuve de fermeté si vous souhaitez réussir son éducation. Utilisez le renforcement positif pour l’inciter à suivre vos commandes et gardez les séances de dressage courtes et amusantes.

Misez aussi sur la socialisation en bas âge afin de favoriser un meilleur tempérament chez votre animal de compagnie. Faites-le fréquenter des chats, des chiens et des étrangers pour améliorer ses dispositions à leur égard. Il devrait aussi vivre une foule de situations différentes dès qu’il est jeune : voyage en voiture ou en transport en commun, bruits effrayants, etc… afin de diminuer son anxiété plus tard.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Chien puggle deguise

Le toilettage et l’entretien du puggle

Un brossage hebdomadaire devrait suffire pour limiter la perte de poils et garder sa robe en bonne santé. Donnez-lui le bain de façon occasionnelle, au maximum une fois par mois, et assurez-vous de bien sécher la peau entre ses plis pour éviter les infections cutanées.

Inspectez ses yeux et ses oreilles à chaque semaine, et nettoyez-les par la même occasion. Entretenez ses griffes au besoin, lorsqu’elles claquent sur le sol, et brossez ses dents deux à trois fois par semaine pour combattre les maladies buccodentaires.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1) MelissaShankman sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
2) Image libre
3) istolethetv sur Flickr, CC BY 2.0

5 réflexions au sujet de « Le puggle »

  1. Bonjour, j’ai essayer de trouver un éleveur de puggle, mais je n’ai pas trouver. Connaissez-vous un endroit?

  2. Bonjour, puis-je savoir ou avez vous achetez votre puggle?

  3. Moi je le trouve encore plus beau que le beagle, c’est une belle amélioration, j’espère que ça va devenir une race officielle un jour. Mais c’est vrai que c’est cher

    1. Mon Puggle à moi se nomme Cachou, il aura bientôt 7ans déjà.
      C’est un chien très enjoué, il adore la compagnie des humains encore plus que ses congénaires. Cachou ne jappe pas sauf lorsque l’on sonne à la porte. Il est facile de l’entraîner, mais il ne répond pas toujours au rappel.
      Son défaut: Cachou est très gourmand, il faut surveiller son alimentation.
      Il est mon compagnon et je l’adore!!

      1. Bonjour Toi,

        Où as-tu acheté Cachou? C’est un éleveur ou un particulier?

        Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *