Chiot cockapoo particolore

Appréciation des lecteurs

 

Informations générales sur la race

Faits divers

  • Ce chien est issu du croisement entre un cocker anglais (ou un cocker américain) et un caniche nain. Il est considéré comme un « designer dog » et non comme un chien de race pure; à l’heure actuelle, le cockapoo n’est pas reconnu par la Fédération Canine Interntionale.
  • Certains chiots dits de première génération sont nés d’un cocker et d’un caniche. Par contre, certains éleveurs préfèrent reproduire des cockapoo ensembles pour stabiliser la race et offrir des chiots plus prévisibles.
  • Selon le Cockapoo Club of America, il existe en quatre variétés officielles : le teacup toy, le toy, le miniature et le standard.
  • Compte tenu de la popularité de ce chien et d’un standard plus flexible, il est plus facile pour un éleveur mal intentionné de faire des profits sur le dos de la race. Consultez nos conseils plus bas pour choisir un éleveur responsable.
  • Normalement, il ne perd pas son poil. Par contre, il est moins certain que ce trait se manifeste chez les chiens de première génération.

 

Cockapoo toy

L’origine du cockapoo

Selon Dogtime (EN), les premiers spécimens sont peut-être nés de façon accidentelle, sans vouloir créer une nouvelle race. Surpris par l’intelligence, la faible odeur, la chute de poils limitée et le caractère agréable de la portée, les maîtres auraient décidé de pousser l’expérience plus loin.

Parmi les fameux « designer dogs », le cockapoo est parmi les plus anciens, datant des années 60. Plusieurs clubs de race se sont formés vers la fin des années 90, encouragés par l’engouement du public et espérant développer des lignées stables avec toutes les qualités désirées chez ce chien. Leurs efforts porteraient fruits : le taux d’abandon de ces chiens serait plus faible que chez plusieurs de leurs congénères.

L’alimentation du cockapoo

Un chiot cockapoo devrait être nourri entre trois et quatre fois par jour lorsqu’il est jeune, puis passer à deux repas par jour vers environ six mois. C’est aussi un bon moment pour faire la transition entre la nourriture pour chiot vers une alimentation pour chien adulte. Le vétérinaire sera un bon conseiller pour vous aider à déterminer les quantités nécessaires pour que votre compagnon maintienne son poids santé.

Faites attention aux croquettes d’épicerie : bien qu’elles soient moins dispendieuses, elles contiennent généralement des ingrédients « de remplissage », c’est-à-dire bien peu nutritifs, ce qui fait que votre chien devra manger davantage pour être repu. Ce n’est pas très bon pour la santé à long terme de l’animal.

Comme plusieurs petits chiens, il est à risque de développer des maladies buccodentaires si vous ne faites pas attention. Un bon brossage de dents quelques fois par semaine l’aidera à rester en santé.

Enfin, retirez sa gamelle entre les repas afin d’éviter qu’il se mette à manger par simple ennui, ce qui peut nuire à la gestion du poids. Par contre, assurez-vous qu’il ait toujours accès à de l’eau fraîche.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’alimentation d’un chien

Les aliments toxiques pour les chiens
Quels aliments mon chien peut-il manger?
Mon chien ne boit pas assez d’eau

Le caractère du cockapoo

C’est un chien fait pour la vie en famille. Il est très affectueux et très flexible, reconnu pour s’adapter à différents milieux de vie. Ce compagnon joyeux et très intelligent est facile à satisfaire! La solitude, par contre, ne lui réussit pas très bien : il peut souffrir d’anxiété de séparation et développer un tempérament destructeur, par les aboiements ou en rongeant divers objets, si vous le laissez seul toute la journée.

La vie avec enfants est possible, mais il est mieux qu’ils aient un certain âge et un comportement respectueux pour ne pas heurter la sensibilité du chien. Les variétés miniatures et standard y sont un peu plus adaptées. La cohabitation avec les chats et autres chiens est aussi possible!

Enfin, le tempérament peut grandement varier d’un chien à l’autre, surtout chez les chiens de première génération. Consultez nos conseils sur le choix de l’éleveur afin de vous aider.

Choisir un éleveur de cockapoo

Même si les chiens hybrides comme le cockapoo, le morkie et le labradoodle sont vendus à des prix très élevés, on ne peut pas présumer pour autant que l’éleveur s’occupe bien de ses protégés. Leur popularité peut être vue comme une occasion de faire un profit rapide! Voici quelques éléments à surveiller afin de trouver un professionnel responsable de l’élevage canin :

  • Visitez les lieux où votre chiot est élevé avant de verser un dépôt ou de procéder à l’achat. La jeunesse influe énormément sur le développement du tempérament; il est donc important que le chien vive en famille et qu’il soit suffisamment stimulé par le biais de jouets.
  • Remarquez le nombre de chiens élevés sur les lieux. Un grand nombre de races peut signifier une plus grande intention commerciale ou, sinon, un intérêt plus faible pour la « conformité » de la race.
  • Faites très attention avec les sites de petites annonces comme Kijiji, Lespac, Fouinez et autres. Ils sont une fenêtre privilégiée par les usines à chiots pour vendre les animaux qu’ils élèvent dans des conditions lamentables.
  • Un bon éleveur teste ses chiens reproducteurs contre les principales maladies génétiques qui peuvent se transmettre à sa descendance, afin d’améliorer la race. Demandez à voir les résultats des tests de santé.
  • Demandez les informations de contact d’anciens clients de cet éleveur. Cela vous permettra de voir avec eux à quel point ils ont été satisfaits de leur expérience, et si des problèmes de santé se sont manifestés par la suite.
  • Portez attention à l’attitude de votre contact. Si la personne se soucie peu du futur milieu dans lequel évoluera son chiot, elle n’y est sans doute pas très attachée.

La reproduction des chiens ne devrait pas se faire uniquement à but lucratif. Merci d’encourager les professionnels de l’élevage et/ou les refuges d’animaux en prenant ces précautions!

Cockerpoo abricot

L’activité physique du cockapoo

Les variétés plus grandes ont des besoins plus importants en exercice physique. Dans tous les cas, une promenade de 20 minutes par jour est vraiment le strict minimum à respecter. Votre compagnon appréciera d’autres activités comme les jeux de balle, les activités d’obéissance, etc.

C’est aussi un chien qui apprécie généralement la nage, même si cela varie d’un spécimen à l’autre. Par contre, misez sur la veste de sauvetage pour éviter les risques de noyade.

Lisez aussi : 

9 activités sportives à faire avec son chien

La santé du cockapoo

Malgré une espérance de vie fort enviable, le cockapoo n’est pas tout à fait épargné par les troubles de santé qui touchent les chiens de race! Certaines maladies peuvent être héritées de ses parents caniches et cockers. Voici les principales :

Afin d’améliorer les chances d’accueillir un chiot en santé, cherchez un éleveur responsable qui dépiste les principales maladies héréditaires chez ses chiens reproducteurs. Demandez à voir les résultats de ces tests et demandez une garantie de santé écrite et substantielle (souvent 2 ans) contre ces maladies.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur la santé d’un chien
Prendre soin d’un chien âgé
Gérer la croissance rapide d’un chien

L’éducation du cockapoo

Très intelligent, le cockapoo ne devrait pas vous rendre le dressage très compliqué. Il suffit d’utiliser le renforcement positif afin de souligner les bons comportements et de faire preuve de patience. C’est un compagnon obéissant qui n’aura pas de difficulté à apprendre des tours.

Misez sur la socialisation en bas âge pour améliorer ses prédispositions auprès de ses congénères, des chats et des inconnus. Il est recommandé d’exposer votre compagnon à une foule d’environnements et de bruits pour le rendre plus tolérant et moins nerveux.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur l’éducation d’un chien

Comment éduquer un chiot
Agressivité chez le chien
Mon chien aboie tout le temps
Mon chien tire en laisse

Caniche croise cocker chocolat

Le toilettage et l’entretien du cockapoo

Comme ses poils tombent très peu, il est nécessaire de passer chez le toiletteur quelques fois par année pour la tonte et l’épilation de votre chien. Un brossage journalier aidera aussi à éviter la formation de nœuds.

Brossez les dents de votre cockapoo 2 ou 3 fois chaque semaine afin de limiter les risques de maladies buccodentaires causées par le tartre. Inspectez et nettoyez les oreilles à chaque semaine pour combattre les infections et inspectez ses yeux par la même occasion. Enfin, entretenez ses griffes au besoin, lorsque vous les entendez claquer sur le sol.

Lisez aussi :

Plus d’informations sur le toilettage d’un chien

Races de chiens similaires

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Ray Larabie sur Flickr, CC BY 2.0
2) Karla Clippinger sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
3) Karla Clippinger sur Wikimedia Commons, CC BY 2.5
4) Themastereditor3000 sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0