Les symptômes de l’anxiété du chien

Chien-anxieteVous trouvez que votre chien a un comportement inhabituel? Il ne semble pas bien dans sa peau mais vous avez de la difficulté à identifier ses émotions de façon plus précise? Il se pourrait très bien que votre compagnon soit tout simplement stressé ou anxieux.

Bien qu’il existe des accessoires pour atténuer ces symptômes de mal-être chez votre animal, comme le gilet Zen Dog, il est important de comprendre cet état psychologique et les raisons afin de le combattre.

Nous nous attarderons ici aux principaux symptômes de l’anxiété chez le chien. Vous pouvez également consulter nos articles sur les causes du stress et sur comment le traiter.

Différencier le stress et l’anxiété

Je tiens d’abord à préciser que même si je mettrai le stress et l’anxiété dans le même panier, il existe une fine différence entre les deux concepts. Alors que le stress est une réaction physiologique et psychologique à un événement, l’anxiété est un état (souvent l’anticipation d’un événement) qui découle généralement du stress.

Pour simplifier la lecture de notre dossier, nous considérerons les deux pathologies comme similaires.

Liste de symptômes

Marcher de long en large : Lorsque votre chien se promène sans but précis dans la maison, c’est un premier indicateur que le stress pourrait être en cause. Il refera régulièrement le même trajet et s’il s’arrête pour se coucher, il risque de se relever assez rapidement.

Les traits tirés : Un chien qui souffre d’anxiété aura souvent les traits tirés, c’est-à-dire que son sourire sera exagéré et que ses oreilles seront tirées vers l’arrière.

La langue sur le nez : Lorsqu’il cherche à s’apaiser, le canidé se léchera souvent le bout du nez avec la langue. On peut distinguer ce comportement d’un « léchage de babines » traditionnel puisque la langue ne passera pas d’un coin à l’autre de la gueule comme elle le ferait normalement.

Dans le même registre, un léchage excessif peut également témoigner de l’anxiété. Cela peut être au niveau des pattes, des flancs, des parties génitales… n’allez pas croire d’office que votre compagnon aime simplement se tenir propre!

Le rythme de la respiration : Sous l’emprise du stress, sa respiration risque de s’accélérer ou de devenir plus profonde.

Diarrhées ou vomissements : Des problèmes inhabituels au niveau du système digestif peuvent être des indicateurs à considérer, bien qu’ils puissent provenir de nombreux autres problèmes.

L’automutilation : Le mordillement de ses pattes, de ses flancs ou de sa queue peut être un signe qu’il tente de se débarrasser de son stress.

Un comportement amorphe : Bien que la paresse ne doive en aucun cas être confondue pour du stress, vous devez vous poser des questions si vous identifiez que votre chien passe de plus en plus de temps à dormir, que son sens de l’initiative s’émousse et qu’il prend de plus en plus de temps à répondre à vos ordres.

La bave : Enfin, un chien qui semble baver davantage qu’à l’habitude peut être en proie à du stress.

Continuez votre lecture avec les causes de l’anxiété chez le chien et notre article sur le traitement de l’anxiété.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédits photo
1) Gopal Aggarwal sur Flickr, CC BY 2.0

Articles en vedette

Est-ce que mon chien s’ennuie?

L’agressivité chez le chien

Prendre soin d’un chien sourd

Races de chien en vedette

Chihuahua

Boxer

Doberman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *