Assurance pour animauxAssurer son animal de compagnie est un réflexe encore peu courant au Québec comme en Europe. Offerte par la plupart des grands assureurs, cette protection sera pourtant très utile pour éviter les gros imprévus!

Dans notre topo, nous expliquerons :

  1. Le fonctionnement de l’assurance pour animaux
  2. Qu’est-ce qui est remboursé?
  3. Pourquoi souscrire à une protection?

Le fonctionnement de l’assurance pour chats et chiens

Bien que chaque couverture possède ses différences, leur fonctionnement est toujours assez similaire : la compagnie d’assurance, en échange d’une prime mensuelle, accepte de rembourser les frais médicaux à hauteur de 80%.

Souvent, l’assureur utilise un système de franchise : ainsi, il se pourrait que les premiers 100$ d’une facture ne soient pas payés lors de la réclamation. La franchise peut être supprimée dans certains contrats et le montant peut varier.

Enfin, votre animal ne sera pas couvert à 100% contre les maladies existant avant votre souscription à la couverture.

Qu’est-ce qui est remboursé?

Voici les principales dépenses qui peuvent être remboursées par une assurance :

Accidents et maladie : C’est la protection de base dont bénéficieront vos animaux. Diagnostic du vétérinaire, radiographie et hospitalisation, coût des médicaments et/ou de la chirurgie…

Soins dentaires : Le nettoyage des dents et le traitement contre les maladies dentaires est souvent traité à part par les assureurs.

Les soins préventifs : Il s’agit ici des examens de suivi annuels, du dépistage des vers de cœur, de la vermifugation, des vaccins…

Les autres traitements : Vous voulez que votre chien bénéficie de traitements homéopathiques, de massothérapie, de chiropratique ou de thérapies comportementales? C’est aussi possible dans certains cas!

Il est important de bien lire les conditions de chaque assurance pour animaux car les forfaits de base ne couvrent pas tous les éléments ci-dessus.

Pourquoi souscrire à une assurance pour animaux?

La santé animale est une loterie à laquelle le maître et son compagnon sont parfois perdants. Alors qu’un chien pourrait vivre quinze ans et coûter moins de 100$ par année en frais vétérinaires, un autre pourrait se faire frapper par une voiture ou souffrir de défauts congénitaux… dans ce cas, dites bonjour aux factures salées!

Des milliers d’animaux sont euthanasiés chaque année parce que leurs maîtres ne peuvent pas défrayer les factures vétérinaires. L’assurance permet de répartir les paiements tout au long de l’année et de réduire l’impact des imprévus.

Elle est particulièrement utile dans la première année de vie de l’animal : elle couvre alors la stérilisation, les vaccins, les suivis vétérinaires et les interventions en cas de maladie congénitale. C’est aussi le cas lorsque le chien ou le chat devient vieux, les troubles de santé devenant alors plus fréquents.

Charles Bernard

J'ai vécu la majeure partie de ma vie avec des animaux de compagnie. Propriétaire de Lebernard depuis plusieurs années, il me fait plaisir de partager ma passion avec les lecteurs.

Crédit photo
1) BeverlyLR sur SXC.hu