Comment choisir un bon éleveur de chat pur race?

Chat sphynx eleveur pur raceAdopter un chat pur race est une expérience très différente que d’accueillir à la maison un des chatons de la voisine. Vous vous êtes sans doute informé sur toutes les races de chats existantes et vous avez fait votre choix. Vous avez fait votre budget et vous êtes à l’aise d’investir le nécessaire pour trouver (et prendre soin) du spécimen que vous avez en tête. Maintenant, il faut trouver l’éleveur!

Malheureusement, tous les éleveurs de chats et de chiens ne se valent pas. Les abus de confiance, la mauvaise représentation et l’absence de conditions de vie décentes pour les animaux peuvent se produire, et c’est toujours dommage.

Vous voulez faire un choix responsable et ne pas risquer d’accueillir un chat malade ou avec des troubles de comportement? Continuez à lire et vous trouverez nos conseils pour vous y retrouver.

Les caractéristiques d’un bon éleveur

  • L’éleveur est membre d’une association. L’association ne témoigne pas nécessairement du bon traitement des chatons, mais elle prouve au moins un minimum le sérieux de la personne.
  • Il ne vend pas ses chatons avant 12 semaines. Selon l’association Chats Canada Cats (CCC), il est important de respecter la période de 12 semaines afin de permettre une socialisation optimale du chaton. Éduchateur, de son côté, suggère même d’aller à 14 semaines. Le chaton aura un meilleur contrôle de ses émotions et il sera moins peureux, antisocial ou agressif.
  • Il offre une garantie de santé. Dans le contrat que vous aurez avec la chatterie, vous serez protégé pendant au minimum 1 an sur les maladies congénitales et héréditaires. Ça veut dire que l’éleveur accepte de reprendre l’animal à ses frais si une maladie survient pendant cette période. Personne ne souhaite ceci, mais c’est une protection contre les gens qui reproduiraient des animaux avec une mauvaise génétique.
  • Il s’assure que la personnalité du chaton s’agence bien à la famille dans lequel il le place. Certaines personnes préfèrent les joueurs, d’autres les affectueux, d’autres les indépendants. Il saura voir, dans la portée, quel chaton répondra (dans la mesure du possible) à votre besoin.
  • Il vous questionne. Les bons éleveurs ont à coeur leurs protégés donc ils CHOISISSENT qui mérite d’adopter chez eux. Ils voudront connaître votre expérience avec les chats, vos habitudes de vie, votre environnement familial, etc.
  • Il enregistre ses chatons. Il va aussi s’occuper de la vaccination, de la vermifugation et de la stérilisation, qui est d’ailleurs non négociable.
  • Il connaît bien les défauts de santé propres à la race qu’il élève et il fait tout en son pouvoir pour minimiser les risques que ceux-ci se transmettent dans ses lignées.

Quelques idées de question à poser

L’idée n’est pas de bombarder votre éleveur dès la première rencontre, mais d’apprendre à le connaître au fil de vos échanges, avant d’entrer dans une transaction avec la personne. En plus de vérifier les éléments présentés dans la section précédente, voici d’autres questions supplémentaires qui valent la peine d’être posées.

1) Quels tests de santé faites-vous passer aux parents?

Le « pur race » est reconnu pour être à risque d’avoir certains défauts de santé transmis par ses parents. Un éleveur consciencieux teste ses reproducteurs pour s’assurer que les principales maladies transmissibles ne sont pas présentes dans la génétique. Faites vous-même des recherches préliminaires sur les défauts de santé sur la race afin de pouvoir jauger le niveau de sérieux de sa réponse.

2) Puis-je rencontrer les parents?

Le tempérament des parents vous donnera une bonne première idée de comment votre futur chaton pourrait se comporter. La pomme ne tombe jamais trop loin de l’arbre!

3) Comment faites-vous la socialisation de vos chatons?

Socialiser un chaton lorsqu’il est très jeune est la meilleure façon que son tempérament se développe harmonieusement. Lorsqu’il est exposé à différents êtres humains, à d’autres chats, il risque de mieux s’adapter aux différents situations de la vie.

4) Quels sont les vaccins reçus? A-t-il été vermifugé?

Ce sont des soins vétérinaires de routine pour prendre soin de la santé du chaton. C’est aussi un bon moment pour parler du suivi que votre chaton a eu avec un vétérinaire jusqu’à présent.

5) Puis-je avoir des références d’anciens clients?

Une personne de confiance n’aura aucun problème à vous permettre de parler à d’anciens adoptants. Vous pourrez être rassurés sur le support qu’ils ont reçu, sur l’état de santé et le tempérament de leur chat, etc. L’idéal est de leur parler au téléphone.

6) Depuis combien de temps faites-vous de l’élevage? Participez-vous à des expositions?

Il n’y a pas un âge minimum ou maximum recommandé, c’est c’est une bonne porte d’entrée pour parler de l’expérience que cet éleveur a avec la race. La participation à des expositions aide notamment à démontrer l’intérêt accordé par l’éleveur à la conformité de la race. Ce n’est pas un drapeau rouge s’il ne fait pas d’expositions, mais combiné à d’autres facteurs, ça devrait soulever quelques doutes dans votre esprit.

7) Quels papiers donnez-vous avec le chaton?

Faire enregistrer le chaton au sein d’une association ne coûte pas très cher et c’est une preuve de sérieux. Le certificat d’enregistrement justifie en partie le « premium » que vous payez pour un chat pur race. Dans certains cas, obtenir le pedigree permet aussi de connaître les lignées plus en détails.

8) Comment procède-t-on pour la réservation?

Vous aurez normalement un dépôt à payer pour réserver un chaton dans une portée à venir. L’éleveur vous fera aussi signer un contrat. Connaître d’avance ces clauses vous permettra de vous assurez que vous êtes d’accord avec le processus d’adoption chez cet éleveur.

Pensez aussi aux refuges

Au Québec, des milliers de chats en bonne santé sont euthanasiés chaque année car ils ne réussissent pas à trouver une nouvelle famille pour les accueillir. Si vous n’êtes pas complètement fermé sur le type de félin à adopter, pourquoi ne pas donner une deuxième chance à un chat adulte? Il vous le rendra au centuple.

Découvrez notre liste des refuges pour chat au Québec! Ils sont classés par région administrative afin de vous permettre de trouver les établissements les plus près de chez vous.

 

Quelques sources supplémentaires
http://www.chatscanadacats.ca/docs/pdf/reconnaitre-bon-eleveur.pdf
https://educhateur.com/bien-choisir-chaton-elevage/
https://www.catbuyerguide.com/breeder_questions.html

 

Crédit photo : Dmitry Makeev sur Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *