9 conseils pour affronter l’hiver avec votre chien

Chien hiver conseils

Ah, l’hiver! Alors que certains chiens adorent folâtrer dans la neige, d’autres détestent le froid et vous feront les yeux piteux quelques minutes après avoir franchi le pas de la porte. Ils ne sont pas bien différents des humains, après tout 🙂

Pour passer un bel hiver avec votre animal et le protéger contre les risques du froid, voici 9 conseils à suivre.

1. Les engelures, c’est non!

Le nez, la queue, les oreilles et les orteils sont les zones du corps les plus sensibles aux engelures. Malheureusement, votre chien ne vous avertira pas toujours lorsque les engelures ou l’hypothermie le guettent. C’est donc à vous de faire preuve de jugement et de ne pas passer trop de temps dehors avec lui lors des journées très froides.

2. Des pattes propres et bien entretenues

Le poil des pattes a tendance à permettre à la neige de s’agglutiner. Si votre chien a le poil long, utilisez une tondeuse pour garder le poil entre les coussinets courts pour qu’ils soient à la même hauteur que le coussinet. L’entretien des griffes est aussi important.

Lorsqu’il revient de l’extérieur, prenez le temps d’assécher votre chien avec une serviette et portez une attention particulière à ses pattes. Retirez les morceaux de neige coincés entre ses coussinets.

3. Prenez garde aux produits toxiques

Le sel qui sert à déglacer les routes peut irriter les pattes de votre chien et cause parfois des brûlures chimiques. L’ingestion du sel peut quant à elle causer des brûlures dans la bouche, de la diarrhée ou des vomissements.

D’autres produits chimiques, comme le lave-glace de votre voiture, peuvent s’avérer toxiques pour votre chien. Les signes d’intoxication à l’antigel incluent un niveau anormalement élevé de bave, des vomissements, une soif excessive, de l’épilepsie, de la léthargie, ou encore avoir l’air un peu saoul.

Quelques astuces :

  • Gardez l’oeil ouvert lorsque vous vous promenez dehors et si vous faites un dégât malencontreux, gardez votre compagnon loin pendant que vous le nettoyez.
  • Après chaque marche, nettoyez les pattes de votre animal. Profitez-en pour vérifier l’état des coussinets.

4. Protégez ses pattes avec des bottes ou un baume de protection

Les bottes d’hiver pour chien protègent à la fois du froid et des produits chimiques. Il faut parfois du temps pour que le chien s’y habitue, comme en témoignent certains vidéos cocasses, mais c’est la protection optimale.

Si votre chien est allergique aux bottes, optez pour une gelée de pétrole ou tout autre baume de protection : ce sera déjà un excellent point de départ.

5. Les vêtements peuvent protéger votre chien

Selon l’American Kennel Club, voici les chiens qui pourraient avoir besoin de vêtements d’hiver pour se protéger du froid :

  • Les chiots de taille petite ou  naine, comme le chihuahua et le bouledogue français
  • Les chiens courts sur pattes, dont le ventre frotte contre la neige
  • Les races tondues pour les expositions, comme les caniches
  • Les chiens maigres, comme le greyhound et le whippet
  • Les chiens âgés

6. Quelques calories avec ça?

Les animaux de compagnie dépensent plus de calories pour se tenir au chaud en hiver. Pensez donc à donnez un peu plus de nourriture à votre compagnon, et assurez-vous qu’il garde accès à de l’eau fraîche en tout temps pour s’hydrater.

7. Offrez-lui un endroit chaud où se coucher

Le plancher peut devenir très froid en hiver! Pensez à votre chien et préparez-lui un petit coin douillet pour qu’il puisse se reposer, par exemple :

  • Un endroit loin des courants d’air
  • Autant que possible, un espace qui n’est pas sur le sol
  • Une couverture, un lit pour chien ou un tapis chauffant pour lui faire du bien

8. Le chien mouillé doit sécher à l’intérieur

Une fourrure humide est beaucoup moins efficace pour protéger votre chien contre le froid. S’il a joué dans l’eau, tâchez-donc de lui donner un petit coup de séchoir avant de l’emmener dehors!

9. Le poteau de métal tu ne lècheras point

Comme certains enfants, les chiens sont parfois curieux d’explorer les surfaces métalliques gelées… avec leur langue. Bien évidemment, ça peut blesser l’animal, alors tâchez de rester loin des poteaux.

Si l’inévitable se produit, vous parviendrez peut-être à déprendre la langue en versant un liquide tiède sur le point de contact avec le poteau. En cas de blessure du chien, nous recommandons de contacter votre vétérinaire pour qu’il vous conseille.

Quelques références
https://www.spca.com/sept-conseils-pour-proteger-vos-animaux-cet-hiver/
https://www.aspca.org/pet-care/general-pet-care/cold-weather-safety-tips

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *